Daimler pèse, MorphoSys s'envole (Débriefing actions européennes)

©Bloomberg

L'avertissement sur résultats de Daimler pèse sur le secteur automobile européen. MorphoSys signe la plus forte hausse du Stoxx 600 suite à des résultats encourageants pour son traitement contre le lymphome.

Les Bourses européennes ont reculé après avoir ouvert sans tendance, pénalisées notamment par l'avertissement de Daimler sur ses résultats ainsi que par l'annonce d'une dégradation du moral des entrepreneurs allemands au mois de juin.

A Paris, le CAC 40 a perdu 0,25%. A Francfort, le DAX a lâché 0,75%. A Londres, le FTSE 100 a stagné. L'indice Euro Stoxx 50 a perdu 0,45% et le Stoxx 600 0,29%.

Au sein du Stoxx 600, Daimler accuse l'une des plus fortes baisses. Le titre a perdu 3,77%, au lendemain d'un avertissement sur ses résultats financiers, qu'il justifie par l'impact de la crise du marché du diesel. Dans son sillage, BMW perd 0,25% et Volkswagen 0,5%. L'indice Stoxx européen de l'automobile abandonne 1,22%, la plus forte baisse sectorielle.

Eurofins Scientific a perdu 3,62%. La société a indiqué qu'une cyberattaque survenue au début du mois a affecté ses résultats du deuxième trimestre. Le titre a lâché 7,17% depuis l'annonce de cette cyberattaque.

RWE a lâché 3,26%. Le groupe procède à une estimation de ses pertes suite à l'occupation par des manifestants écologiques de la mine de lignite à ciel ouvert Garzweiler, exploitée par l'énergéticien RWE.

Par contre, MorphoSys signe la plus forte hausse du Stoxx 600, avec un gain de 5,88%. La biotech  a publié des résultats encourageants pour son traitement L-Mind contre le lymphome. 

Admiral Group a grimpé de 3,22% à la Bourse de Londres. Il a bénéficié d'une recommandation à "surpondérer" de Barclays.  "Notre analyse suggère que les prix des assurances ont atteint un point d'inflexion au deuxième trimestre. Nous voyons ceci  comme un élément positif pour Hastings et Admiral", indiquent les analystes. Hastings a pris 1,79%.

Orsted a gagné 4,78%. L'annonce de la création d'un fonds de 100 millions de livres sterling pour soutenir les projets d'éoliennes offshore a profité au titre.

L'action Metro a grimpé de 2,57% après l'offre de rachat d'EP Global Commerce, véhicule d'acquisition de l'investisseur tchèque Daniel Kretinsky et de son partenaire slovaque Patrik Tkac, qui évalue le groupe allemand de distribution à 5,8 milliards d'euros.

Publicité
Publicité

Echo Connect