Des perspectives sombres pèsent sur SAP

Le titre SAP a connu sa pire dégringolade depuis 1999 après ses résultats. ©REUTERS

La révision à la baisse des perspectives de SAP a lourdement pesé sur le titre et le secteur technologique européen.

SAP a dégringolé de près de 20% en Bourse ce lundi suite à la publication de ses résultats du troisième trimestre. La chute du titre a pesé sur le DAX, qui a profité ces dernières années de la forte croissance de l'action et de celle d'Infineon . Le Stoxx 600 est lui aussi lesté par le recul généralisé du compartiment technologique, qui a lâché plus de 5%, et s'est positionné comme lanterne rouge. "Représentant plus de 11% de sa valeur totale, SAP est le poids lourd du Dax. Si le titre baisse, il tire vers le bas l'ensemble de l'indice", commente Jochen Stanzl, analyste pour CMC Market.

Le titre SAP a connu sa plus forte baisse intrajournalière depuis 1999, après que l'éditeur de logiciels a réduit ses prévisions de revenus pour l'année complète et a déclaré qu'il s'attendait à ce qu'une nouvelle vague de confinement nuise à la demande au premier semestre 2021. La capitalisation boursière du groupe a fondu de 28 milliards d'euros sous l'effet de la forte baisse de l'action.

'Représentant plus de 11% de la valeur totale du Dax, SAP est le poids lourd de l'indice. Si le titre baisse, il tire vers le bas l'ensemble de l'indice.'
Jochen Stanzl
analyste pour CMC Market

"La pandémie retardera les objectifs de SAP en matière de revenus cloud, de ventes globales et de bénéfice d'exploitation d'un ou deux ans, en particulier dans les secteurs durement touchés" a déclaré la société dans un communiqué. Elle a indiqué que ses clients, "en particulier ceux des industries durement touchées, continuent d'être affectés par les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19".

Le groupe allemand prévoit désormais un chiffre d'affaires pour 2020 compris entre 27,2 et 27,8 milliards d'euros, contre une estimation antérieure de 27,8 à 28,5 milliards. Les bénéfices d'exploitation ajustés devraient se situer à entre 8,1 et 8,5 milliards d'euros, contre 8,1 à 8,7 milliards précédemment prévus.

'L'avertissement sur les ambitions à moyen terme était redouté par le marché, mais les nouvelles ambitions sont inférieures aux attentes les plus pessimistes.'
Nicholas David
Analyste chez Oddo BHF

Des résultats inquiétants

"Il est difficile de trouver des nouvelles positives dans les résultats", a déclaré Nicholas David, analyste chez Oddo BHF. "L'avertissement sur les ambitions à moyen terme était redouté par le marché, mais les nouvelles ambitions sont inférieures aux attentes les plus pessimistes", a-t-il ajouté.

"Les perspectives pessimistes à court terme de SAP risquent d'avoir un effet d'entraînement sur l'industrie européenne du logiciel", ont averti les analystes de Citi. Au sein du secteur technologique européen, Capgemini et Bechtle ont reculé de plus de 3% pour cette raison ce lundi, alors que les fabricants de semi-conducteurs comme Infineon et les systèmes de paiement comme Adyen ont été relativement épargnés.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés