Publicité
Publicité

Des résultats décevants plombent les marchés

Le malaise boursier chinois et des résultats décevants ont pesé sur les marchés. ©BELGAIMAGE

Une série de résultats d'entreprises décevants a pesé sur la tendance en Europe. Les nouvelles réglementations en Chine ont continué d'inquiéter les investisseurs.

Les marchés d'actions ont de nouveau connu une séance difficile. Les nouvelles réglementations adoptées par la Chine ont continué d'inquiéter les investisseurs. Car ils craignent qu'après le secteur de l'éducation en ligne et celui de l'internet, les autorités de Pékin étendent leurs mesures à d'autres pans de l'économie chinoise. "Les investisseurs redoutent des mesures similaires concernant d'autres activités dont notamment les producteurs de matières premières et les groupes de services dans l'immobilier" a expliqué Tangi Le Liboux, responsable de la stratégie chez Aurel BGC.

"Nous doutons que les acteurs du marché aient beaucoup d'appétit pour prendre de nouvelles positions avec le risque lié à la réunion de la Fed."
Antoine Bouvet
Responsable de la stratégie chez ING

À ces inquiétudes sont venues s'ajouter des déceptions sur certains résultats d'entreprises publiés ce mardi, alors qu'a démarré la réunion de politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine. "Nous doutons que les acteurs du marché aient beaucoup d'appétit pour prendre de nouvelles positions avec le risque lié à la réunion du FOMC" a indiqué Antoine Bouvet, responsable de la stratégie chez ING.

Le Bel 20 a lâché 0,63%, l'AEX 1,05% et le CAC 40 0,71%. Le Dax a perdu 0,64% et le FTSE 100 0,42%. L'indice Stoxx 600 a reculé de 0,54% et l'Euro Stoxx 50 de 0,92%.

"Les valeurs technologiques sont sous pression après l'effondrement des plateformes éducatives en ligne, confrontées à un changement des règles du jeu."
Tangi Le Liboux
responsable de la stratégie chez Aurel BGC

Du côté des secteurs, le compartiment de la technologie a signé le plus fort recul du Stoxx 600 ce mardi (-1,55%). "Les valeurs technologiques sont sous pression après l'effondrement des plateformes éducatives en ligne, confrontées à un changement des règles du jeu" en Chine, a noté Tangi Le Liboux. Au sein du secteur, des titres comme BE Semiconductor, ASML, Infineon et ASM ont perdu entre 2 et 3%.

Du côté des valeurs, MorphoSys a dégringolé de 9,27% après avoir révisé à la baisse ses prévisions de résultats. Les analystes ont pointé les faiblesses continues du traitement contre le cancer Monjuvi de la firme de biopharmacie.

Reckitt Beckinser a chuté de 8,43% après que les dirigeants de la société ont indiqué que les coûts de production n'ont cessé d'augmenter, en particulier pour le plastique, le papier et le transport. Ils s'attendent à un ralentissement des ventes au troisième trimestre alors que les revenus du dettol, son produit désinfectant, baissent.

Worldline a plongé de 8,91% après des résultats jugés mitigés par les analystes. Randstad a été sanctionné de 6,04% après que les analystes ont noté une faiblesse dans les revenus américains du groupe. Logitech a perdu 9,86%, au fond du Stoxx 600, après des résultats meilleurs que prévu, qui n'ont pas permis d'oublier les déceptions des quatre trimestres précédents.

Prosus a glissé de 7,19%, toujours affecté par le recul de Tencent, dont il détient 29% des titres.

+84%
LVMH a fait état d'un bond de 84% de ses ventes au deuxième trimestre en organique, à 14,7 milliards d'euros, grâce aux marques Louis Vuitton et Dior.

LVMH a lâché 0,56% malgré avoir indiqué que ses ventes se sont envolées au premier semestre grâce aux marques Louis Vuitton et de Dior.

Des sociétés ont toutefois été applaudies après leurs résultats. Dassault Systems a signé la meilleure performance du CAC 40 (+1,32%) après la révision à la hausse de prévisions de croissance pour 2021 à la faveur d'une demande toujours soutenue. Lagardère s'est envolé de 8,12% après la parution de résultats supérieurs aux attentes. "La saison des bénéfices s'avère meilleure que prévu jusqu'à présent," a constaté Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades.

Ageas affaibli, Aedifica en forme

À la bourse de Bruxelles, Ageas a perdu 1,43%, rattrapé par le malaise boursier chinois. Aedifica a par contre pris 0,59% après avoir annoncé, lundi soir, deux acquisitions à Dublin.

Sur le marché élargi, Recticel a gagné 2,92% après son trading update.

Du côté des biotechs, Hyloris a bondi de 3,37%, et Oxurion a repris 1,36% après son plongeon de la veille. Biocartis a avancé de 1,9 %. Mithra a lâché 3,33% et Celyad 6,5%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés