Publicité

Des résultats globalement bons rassurent les investisseurs

Une bobine d'acier est déplacée dans l'usine d'ArcelorMittal de Sestao, en Espagne, que le sidérurgiste vient de proclamer première usine zéro carbone au monde dans son secteur. ©REUTERS

Le secteur des matières premières a donné le ton grâce aux bons résultats d'ArcelorMittal et d'Anglo American. Le Bel 20 a souffert de la chute d'AB InBev.

Les actions européennes ont progressé dans l'ensemble jeudi, grâce à la publication de plusieurs bons résultats d'entreprises, en particulier dans le secteur des matières premières. L'indice Stoxx 600 des plus grandes sociétés cotées en Europe a grimpé de 0,46% en clôture.

Les valeurs liées aux matières premières ont enregistré la plus forte hausse sectorielle du jour: +2,43%. C'est dû, en grande partie, aux chiffres trimestriels rassurants du groupe minier britannique Anglo American (+5,36%) et du sidérurgiste européen ArcelorMittal (+4,07%).

"Nous voyons les perspectives pour la demande d'acier continuer à s'améliorer au second semestre et avons dès lors augmenté nos prévisions."
Aditya Mittal
Patron d'ArcelorMittal

Au premier semestre, le bénéfice par action d'Anglo American a atteint 4,30 dollars, alors que les analystes tablaient, en moyenne, sur 3,83 dollars, selon les données de Bloomberg. Le résultat opérationnel avant dépréciations et amortissements (ebitda) a quant à lui atteint 12,14 milliards de dollars, contre une estimation moyenne de 11,75 milliards de dollars.

Demande d'acier revue à la hausse

Morgan Stanley évoque des "résultats exceptionnels" qui ont permis de dégager un rendement "sensiblement supérieur aux attentes". Les analystes de la banque d'affaires jugent que la valorisation d'Anglo American est raisonnable et que l'ebitda a une marge de progression de 6 à 11% si les prix des métaux restent à leurs niveaux actuels.

2,2 mds $
Rachat d'actions ArcelorMittal
ArcelorMittal a lancé un nouveau programme d'achat d'actions propres, à hauteur de 2,2 milliards de dollars.

Les résultats d'ArcelorMittal ont également dépassé les attentes grâce à la forte demande pour les métaux partout dans le monde. Au deuxième trimestre, son ebitda a atteint 5,05 milliards de dollars, contre une prévision moyenne de 4,58 milliards de dollars. L'analyste le plus optimiste tablait sur 4,83 milliards. Selon les données de Bloomberg, c'est le meilleur trimestre du groupe de sidérurgie depuis 2008. ArcelorMittal a en a profité pour relever ses prévisions pour la demande d'acier: celle-ci devrait enregistrer une croissance comprise entre 7,5% et 8,5% en 2021, contre une précédente estimation de 5,5% environ. La demande provient en particulier d'entreprises actives dans les infrastructures et les énergies renouvelables.

Semi-conducteurs en forme

"Pour l'avenir, nous voyons les perspectives pour la demande continuer à s'améliorer au second semestre et avons dès lors augmenté nos prévisions de consommation d'acier pour l'année", a indiqué Aditya Mittal, le patron du groupe. Plus largement, ces perspectives ont rassuré les investisseurs car la demande d'acier est un bon indicateur de la croissance économique mondiale. ArcelorMittal a lancé un nouveau programme d'achat d'actions propres, à hauteur de 2,2 milliards de dollars. Morgan Stanley, qui recommande de "surpondérer" l'action avec un objectif de cours de 35,90 euros, évoque une rentabilité plus élevée, une dette plus faible et de solides perspectives de rémunération pour l'actionnaire.

D'autres bons chiffres trimestriels ont convaincu les investisseurs de revenir à l'achat sur les actions. Shell (+3,66%) a dépassé les prévisions, tout comme Nokia (+4,64%), qui en a profité pour relever ses attentes pour l'année. Danone (+6,45%) a également agréablement surpris au deuxième trimestre. De plus, les analystes notent que le groupe alimentaire ne semble pas préoccupé par l'inflation, contrairement à ses concurrents. Bonnes nouvelles aussi dans les semi-conducteurs: STMicroelectronics (+5,62%) a relevé ses prévisions pour le troisième trimestre.

À Bruxelles, Melexis , qui avait déjà bondi de plus de 6% mercredi, a continué sur sa lancée en prenant 1,68%. Le Bel 20 a néanmoins reculé de 0,35%, pénalisé par la chute de 5,63% d'AB InBev dont les résultats ont déçu.

Le résumé

  • Les nombreux résultats trimestriels d'entreprises publiés jeudi en Europe sont globalement bons, ce qui a soutenu la tendance sur les marchés.
  • Les actions européennes ont progressé, bien soutenues par le secteur des entreprises liées aux matières premières, où les titres ArcelorMittal et Anglo American se sont distingués.
  • Plusieurs autres sociétés ont dépassé les attentes et relevé leurs prévisions pour l'année.
  • Dans les semi-conducteurs, les bons chiffres de STMicroelectronics ont été salués. Dans la foulée, Melexis a poursuivi sur sa lancée après son bond de plus de 6% de mercredi.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés