Des statistiques européennes pas rassurantes

Les chiffres de la production industrielle en février de la zone euro ont montré un ralentissement. ©REUTERS

Les résultats de Publicis ont bien été reçus sur les marchés. Pluie de recommandations à la Bourse de Bruxelles, sur AB InBev, Telenet et Shurgard.

Les résultats de sociétés sont venus une nouvelle fois animer la séance sur les marchés d'actions. Plusieurs statistiques économiques aux États-Unis et en Europe ont par contre soufflé le chaud et le froid. Les chiffres de la production industrielle en février de la zone euro ont montré un ralentissement.

Les marchés ont besoin de nouveaux catalyseurs et la saison des résultats devrait permettre de retrouver une tendance prononcée, une conviction forte.
Les analystes de Saxo Bank

"Les marchés ont besoin de nouveaux catalyseurs et la saison des résultats devrait permettre de retrouver une tendance prononcée, une conviction forte. Les attentes sont élevées autour de cette saison et les marchés seront exigeants dans l'interprétation des résultats à l'image de J.P. Morgan qui fait bien mieux que prévu, mais clôture en baisse," ont déclaré les économistes de Saxo Banque dans une note.

Le Bel 20 a terminé sur une progression de 0,16%. L'AEX a pris 0,18%, le CAC 40 0,41%, le DAX 0,34% et le FTSE 100 0,74%. L'Euro Stoxx 50 a avancé de 0,43% et le Stoxx 600 de 0,45%.

Le secteur des ressources de base (+1,51%) s'est une nouvelle fois retrouvé en tête des progressions du Stoxx 600, porté par la hausse des prix des métaux de base. Au sein du compartiment, BHP Group a gagné 1,52% après avoir annoncé l'achèvement ce mois-ci de son premier ravitaillement en carburant d'un navire avec du biocarburant dans le cadre d'un essai qui fait partie de ses efforts pour réduire les émissions de carbone.

Le secteur des assurances (-0,61%) et celui des banques (-1,31%) se sont en revanche repliés suite à la diminution des taux obligataires à long terme européens. Le rendement du Bund allemand a chuté à -0,304% après les chiffres de la production industrielle de la zone euro. En outre, une demande forte pour les nouvelles émissions obligataires américaines a perturbé le marché.

"Publicis est de retour en force à la croissance."
Thomas Singlehurst
Analyste chez Citi

Du côté des valeurs, Publicis a bondi de 3,34% et s'est placé en tête du CAC 40 après ses résultats. Les analystes ont applaudi le retour à la croissance du groupe, qui a dépassé les attentes avec ses chiffres du premier trimestre et annoncé une hausse de ses revenus de 8 à 10% pour les trois prochains mois. "Publicis est de retour en force à la croissance" a constaté Thomas Singlehurst, analyste chez Citi. Lisa Yang, analyste chez Goldman Sachs, a relevé que la croissance de Publicis provient d'Europe et d'Amérique du Nord.

Le groupe immobilier Deutsche Wohnen , qui avait déjà signé mercredi la plus forte hausse du Dax, a pris 2,76% suite à la décision de la Cour constitutionnelle allemande d'invalider le plafonnement des loyers à Berlin.

Pluie de recommandations

À la Bourse de Bruxelles, Barclays a une nouvelle fois propulsé un des membres du Bel 20 en haut de l'indice. Après Galapagos la veille, le courtier a cette fois-ci relevé sa recommandation sur AB InBev à "surpondérer" contre "neutre, avec un objectif de cours revu à 75 euros, soit un potentiel de hausse de 25%. Le titre du brasseur belgo-brésilien a bondi de 3,75%. Par contre, après son bond de 5,05% mercredi, la biotech Galapagos a lâché 2,24%.

Telenet (+0,86%) a aussi reçu les louanges d'un analyste chez ABN Amro. Le courtier a relevé à "acheter" contre "conserver" sa recommandation sur le titre, et son prix cible à 43 euros contre 35 euros, mentionnant le dividende attractif de la société de télécommunications.

Shurgard offre un ROE (Return on equity, retour sur capitaux propres) de 12,3%, bien au-dessus de la moyenne du secteur de 3,9%.
Les analystes d'UBS

Shurgard s'est lui vu attribuer une recommandation à "acheter" par UBS, qui a démarré le suivi de la société de garde-meubles. La banque a fixé à 42 euros son objectif de cours pour l'action. Elle a noté que "Shurgard offre un ROE (Return on equity, retour sur capitaux propres, NDLR) de 12,3%, bien au-dessus de la moyenne du secteur de 3,9%."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés