Des technos victimes d'une rotation sectorielle vers les banques (débriefing actions européennes)

©REUTERS

Le secteur technologique européen termine parmi les plus faibles performances du Stoxx 600 alors que les investisseurs se tournent vers des secteurs meilleur marché comme les banques et les automobiles.

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé ce mardi, dans un climat attentiste avant les réunions de politique monétaire de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 a finalement avancé de 0,08%.  À Francfort, le DAX a pris 0,35% et à Londres, le FTSE a grimpé de 0,44%.

L'indice Euro Stoxx 50 de la zone euro a pris 0,11%, le FTSEurofirst 300 0,10% et le Stoxx 600 0,10%.

Du côté des valeurs, les titres du secteur technologique ont affiché les plus forts reculs. SAP a lâché 1,32%, Dassault Systems 0,48% et Nemetschek 3,14% alors que les investisseurs se sont détournés des titres à valorisation élevée au profit d'actions meilleur marché comme les banques et les valeurs automobiles. Les services financiers, comme Euronext (-5,73%), la santé et le secteur de l'alimentation ont également été victimes de cette rotation sectorielle. Just Eat a perdu 6,77% à la Bourse de Londres.

Les systèmes de paiement, comme Wirecard (-4,49%), Adyen (-4,98%) et Worldline (-5,27%) ont également reculé.

Les banques ont profité quant à elles de la remontée des taux longs obligataires en Europe. Le taux allemand à 30 ans est repassé brièvement en territoire positif. Crédit Agricole a gagné 2,23% et Société Générale 1,61%, figurant parmi les plus fortes hausses du CAC 40. Barclays a signé la plus forte hausse du secteur (+4,9%), après avoir indiqué une provision de 1,6 milliard de livres sterling liée à la vente litigieuse de produits d'assurance. La banque a également indiqué que son ratio de fonds propres serait maintenu, un signe qu'elle veut maintenir son dividende, estiment les analystes d'Investec.

Continental (+3,53%) figure parmi les plus fortes hausses du secteur automobile, qui a bénéficié de la rotation sectorielle. BMW a gagné 0,87%, Peugeot 2,14%, et Daimler 0,86%.

Le  leader britannique de la distribution d'articles de sport JD Sports a décollé (+8,79%) à la Bourse de Londres, après avoir indiqué de solides résultats trimestriels. 

EDF a signé la plus forte baisse du Stoxx 600 (-6,72%). Le groupe a  annoncé des anomalies dans la fabrication de certains composants de réacteurs nucléaires et ajouté qu'il menait des analyses approfondies pour vérifier l'aptitude au service des équipements concernés. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect