Des télécoms et assurances plombés (Débriefing actions européennes)

Les résultats de Swiss Re, Axa et Telefonica ont déçu les investisseurs. Le secteur des assurances et celui des télécoms en ont pâti.

Les Bourses européennes ont terminé en baisse ce jeudi, les inquiétudes persistantes liées au développement du coronavirus éclipsant les mesures de soutien chinoises. Les nombreux résultats de sociétés ont rythmé la séance.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,8%. À Francfort, le Dax a abandonné 0,58% et à Londres, le FTSE a cédé 0,16%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a lâché 0,59%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro a reculé de 0,74% et le Stoxx 600 de 0,62%.

Du côté des valeurs, Schneider Electric (+5,65%) a atteint des niveaux historiques après avoir annoncé des résultats meilleurs que prévu et précisé que les conséquences du coronavirus sur son activité devraient être rapidement surmontées.

Également bien entouré après ses résultats et prévisions, Bouygues a gagné 4,57%, à un plus haut depuis mai 2018. Le groupe diversifié a dit par ailleurs ne pas anticiper d’impact du coronavirus dans l’immédiat.

Air France-KLM a dit tabler sur un impact négatif de 150 à 200 millions d’euros sur son résultat d’exploitation d’ici à avril prochain. Le titre a perdu 3,49%.

Dans le secteur de l’assurance (-1,7%), Axa a cédé 3,47% après avoir abaissé sa prévision de résultat opérationnel pour Axa XL en 2020 et Swiss Re a abandonné 3,68% en raison d’une hausse moins forte que prévu de son résultat net en 2019.

Eramet a perdu 13,67%, accusant sa plus lourde chute en plus de deux ans, le groupe minier ayant fait état d’une perte nette en 2019 et de prévisions décevantes. Vallourec a cédé 8,58% après avoir perdu jusqu’à 26% en début de séance après avoir présenté un projet d’augmentation de capital d’environ 800 millions d’euros pour renforcer son bilan.

Telefonica a chuté de 3,47%. Le groupe de télécoms a vu son bénéfice net plonger de près de 66% en 2019 et essuyé une perte nette au dernier trimestre, plombé par l'Amérique latine et le coût d'un vaste plan de départs en Espagne.

Tomra Systems a bondi de 19,01% après ses résultats qui ont battu les attentes des analystes. 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés