Publicité

Des valeurs du luxe en proie au virus en Chine (Débriefing actions européennes)

©Bloomberg

Les valeurs du luxe ont souffert des inquiétudes des investisseurs suite à la propagation d'un virus en Chine. Les compagnies aériennes chutent aussi.

Les principales bourses européennes ont terminé en recul, les investisseurs profitant de l’absence de Wall Street pour prendre leur bénéfice alors que plusieurs rendez-vous de politique monétaire sont attendus dans les prochains jours.

À Paris, l’indice CAC 40 a baissé de 0,36%. À Francfort, le DAX a reculé de 0,43% et à Londres, le FTSE 100 a abandonné 0,32%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro a cédé 0,24%, le FTSEurofirst 300 a reculé de 0,15% et le Stoxx 600 de 0,16%.

En raison de la fermeture des marchés américains pour cause de Martin Luther King’s Day, les volumes des échanges ont été étoffés moins qu’à l’accoutumée ce lundi. Aucun indicateur majeur n'a figuré en outre à l’agenda, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe.

Plusieurs avis d’analystes ont animé la cote parisienne, par ailleurs fort calme: Legrand  (-0,73%) a reculé après un abaissement de recommandation de Deutsche Bank à "conserver".

M6  (-1,77%) et Lagardère  (-0,97%) sont pénalisés par une dégradation de Goldman Sachs passé à “neutre” sur les deux titres.

Les valeurs du luxe ont souffert en raison de la propagation d'une épidémie liée au SRAS en Chine. Les investisseurs craignent que l'épidémie ait un impact sur les voyages en Chine, nombreux à l'approche des festivités du Nouvel An chinois, la période la plus chargée de l'année dans les transports. Des centaines de millions de personnes ont commencé à voyager en autocar, train et avion pour rendre visite à leur famille. L'année du rat débute samedi. L'opérateur de Duty-Free Dufry  a reculé de 4,48%. A Paris, LVMH  a perdu 2,12% et Kering  1,83%. A Londres, Burberry  a reculé de 2,28%.

Les compagnies aériennes ont également connu une séance difficile en raison de la hausse des cours du pétrole, d'un nouveau défaut découvert dans le Boeing 737-Max et une dégradation de recommandation sur Air France-KLM (-4,83%) par le courtier Davy. Celui-ci a abaissé sa note à "neutre" contre "sous-performer".

Biomerieux   a gagné 5,03% grâce au relèvement de recommandation d'Oddo BHF à "acheter" contre "neutre". Le courtier a aussi remonté son prix cible à 96 euros contre 75 euros précédemment.

Qiagen  a pris 4,87% à la Bourse de Francfort après des informations selon lesquelles le spécialiste des examens génétiques serait en discussion de son éventuel rachat avec une partie intéressée.

CD Projekt  a  avancé de 5,53%, et a signé la meilleure performance du Stoxx 600. Le concepteur de jeux vidéos a effacé une partie de sa perte enregistrée vendredi après l'annonce d'un retard de cinq mois du lancement de son nouveau jeu "Cyberpunk 2077". Credit Suisse a estimé que ce retard ne détruit pas la valeur du titre.

BAE Systems  a gagné 3,62% après avoir annoncé le rachat pour 2,2 milliards de dollars de deux activités appartenant à United Technologies et à Raytheon, cette opération étant toutefois dépendante de la finalisation de la fusion entre les deux groupes américains.


Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés