Deutsche Bank ne convainc toujours pas

©EPA

L'action Deutsche Bank a continué à reculer en Bourse ce mardi. Les analystes de RBC et Citigroup se montrent pessimistes car la restructuration risque de priver le groupe d'une part de ses revenus.

Après avoir perdu plus de 5% lundi à la suite de l'annonce du plus grand plan de restructuration de son histoire, Deutsche Bank  a continué à reculer en Bourse de Francfort ce mardi. Les analystes qui suivent l'action du groupe bancaire allemand se montrent pour le moins sceptiques.

"Le risque d'exécution semble plus élevé que nous ne le prévoyions à l'origine, compte tenu de vents contraires supplémentaires pour le capital", indique Anke Reingen, analyste de RBC Capital Markets. Selon elle, le plan envisagé "semble laisser peu de place à une erreur". RBC a réduit son objectif de cours de 8 à 7 euros et a maintenu son avis à "sous-performance".

Objectif de rentabilité "improbable"

Les analystes de Citigroup estiment quant à eux qu'il est "hautement improbable" que Deutsche Bank atteigne l'objectif de rentabilité prévu à l'horizon 2022, parce que le processus de restructuration devrait vraisemblablement lui faire perdre des revenus.

La banque allemande prévoit la suppression de 18.000 postes. Cette restructuration va amputer de 3 milliards d'euros ses comptes du deuxième trimestre. D'ici 2022, les charges totales sont estimées à 7,4 milliards d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés