Doutes sur la reprise économique (débriefing actions européennes)

©AFP

L'abaissement des perspectives de la Commission européenne a incité les investisseurs à la prudence. L'auto et les assureurs néerlandais ont évolué contre la tendance.

Les marchés boursiers européens ont battu en retraite mardi, les investisseurs ayant réagi à des perspectives plus défavorables pour l'économie de la zone euro. En clôture, les principaux indices nationaux se sont repliés: le Cac 40 a perdu 0,74%, le Dax a cédé 0,92% et le FTSE 100 a abandonné 1,53%.

D'après les prévisions de la Commission européenne, l'économie de la zone euro devrait se contracter de 8,7% cette année, contre une précédente estimation de -7,7%. Le redressement attendu en 2021 serait de 6,1% au lieu des 6,3% anticipés auparavant. L'exécutif européen précise aussi que la crise accentuera encore davantage les inégalités entre les pays les plus riches et les autres au sein de la zone euro: le produit intérieur brut (PIB) allemand devrait baisser de 6,3% cette année alors que ceux de la France, de l'Italie et de l'Espagne devraient chuter de plus de 10%.

Ces informations ont instillé le doute dans l'esprit des investisseurs qui avaient récemment misé sur le scénario d'une reprise économique plus rapide en se basant sur des indicateurs conjoncturels meilleurs que prévu. Ce contexte a provoqué des prises de bénéfices sur les actions qui avaient progressé récemment, telles que les bancaires, aussi pénalisées par le risque d'une prolongation de la suspension des dividendes. ABN Amro a perdu 1,91%. Crédit Suisse a cédé 1,79%.

Par contre, le secteur automobile a limité les dégâts grâce à des espoirs suscités par les chiffres semestriels de BMW . Malgré des ventes en baisse de 23,2% au deuxième trimestre, le constructeur allemand a constaté une reprise en Chine, où ses ventes ont grimpé de 17,1% grâce à la levée des mesures de confinement. Les investisseurs espèrent que ce modèle s'appliquera sur les autres marchés du groupe quand la situation sanitaire s'améliorera. BMW a grimpé de 0,33%.

Les assureurs néerlandais ont également évolué contre la tendance générale grâce au retour de la possibilité de verser des dividendes. ASR a gagné 3,24%. NN a avancé de 1,49%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés