EasyJet ne décolle plus (Débriefing actions étrangères)

©BELGAIMAGE

Le rebond de Wall Street a profité aux actions européennes. L'indice Stoxx 600 a gagné 1,62% avec les télécoms bien en vue.

Les marchés européens ont repris des couleurs au lendemain d'une séance nerveuse qui a vu les principaux indices du Vieux Continent suivre le Nasdaq dans son mouvement baissier. Les investisseurs européens gardaient aussi en tête le rendez-vous très attendu ce jeudi à la BCE, espérant que l'institution de Francfort calme les marchés et confirme son engagement à rester durablement accommodante.

Le CAC 40 parisien a terminé la séance sur un gain de 1,40% qui lui permet de repasser au-dessus des 5.000 points. Le Dax (+2,07%) est aussi repassé au-dessus de la barre psychologique des 13.000 points alors qu'à Londres, le FTSE 100 a gagné 1,39%.

Dans le contexte actuel de volatilité et de méfiance sur les valeurs technologiques, les titres défensifs avaient la cote. Le secteur des télécoms et celui des services aux collectivités ont ainsi fait le plein de confiance. Orange, Altice ou British Telecom ont signé des hausses de plus de 4% .

Le réassureur Scor a fanfaronné à la Bourse de Paris. Ses nouvelles prévisions de croissance ont conquis les marchés, de quoi lui permettre de prendre 11,12% et de finir en tête du Stoxx 600.

LVMH, qui montait en début de séance, a perdu 0,09% après avoir remis en cause son rachat de Tiffany en raison de nouveaux obstacles. La réaction de Tiffany a été rapide: le joaillier a lancé une procédure judiciaire contre le numéro un mondial du luxe afin de le forcer à appliquer leur accord de fusion.

La compagnie EasyJet, comme l'ensemble du secteur des transports et du tourisme, a connu une séance difficile. Le groupe britannique, qui a perdu près de 5% la veille après avoir publié des résultats médiocres, a remis le couvert en abandonnant 2,11% ce mercredi à 584 livres. Pour rappel, le titre se négociait autour des 1.500 avant la crise sanitaire.

Sur le marché londonien toujours, AstraZeneca (+0,46%) est passé par toutes les couleurs pour finalement terminer en légère hausse. Le laboratoire engagé dans la course au vaccin anti-Covid a suspendu tous les essais cliniques de son candidat vaccin contre le nouveau coronavirus. En cause: une maladie inexpliquée contractée par un participant.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés