Publicité
Publicité
Publicité

En bourse, les nouvelles taxes sur les voitures chinoises pénalisent plutôt les acteurs européens

Les actions automobiles chinoises ne souffrent pas des nouvelles taxes annoncées par l'Europe. On ne peut pas en dire autant de leurs homologues du Vieux continent.