Publicité
Publicité

Ericsson remporte une manche contre Nokia et surperforme en bourse

Le géant américain des télécoms AT&T a choisi Ericsson plutôt que Nokia pour un contrat estimé à près de 13 milliards d'euros.