Euronext vise la Bourse de Milan

©Bloomberg

L'opérateur des Bourses de Bruxelles, Paris, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et Oslo veut acquérir Borsa Italiana. Rome est étroitement associée à l'opération.

Euronext a trouvé une nouvelle cible. Après avoir renoncé, au printemps dernier, à racheter la Bourse de Madrid, l'opérateur des places boursières de Bruxelles, Paris, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et Oslo veut à présent s'emparer de Borsa Italiana, d'après plusieurs sources citées par l'agence Bloomberg.

4 mds €
Valorisation estimée de Borsa Italiana
L'opérateur de la Bourse de Milan serait valorisé entre 3,5 et 4 milliards d'euros.

L'opérateur de la Bourse de Milan serait valorisé entre 3,5 et 4 milliards d'euros. L'offre d'Euronext est manifestement appuyée par les autorités italiennes: pour faire main basse sur la Bourse de Milan, Euronext s'associe à l'organisme public italien Cassa depositi e prestiti (CDP), dont le capital est largement contrôlé par l'exécutif italien. Selon Bloomberg, CDP obtiendrait une participation de 8% au capital d'Euronext dans le cadre de cette transaction.

Deutsche Börse et SIX group également intéressés

Par ailleurs, l'agence Reuters a appris, auprès de deux sources proches du dossier, que le ministre italien des Finances, Roberto Gualtieri, s'était entretenu mercredi avec le patron d'Euronext, Stéphane Boujnah. Selon ces sources, Euronext accorderait deux sièges au sein de son conseil d'administration aux Italiens, ce qui garantirait à la péninsule d'exercer un contrôle sur la stratégie de Borsa Italiana.

Borsa Italiana est également convoitée par Deutsche Börse et le suisse SIX group, selon les agences Bloomberg et Reuters. Actuellement détenue par le London Stock Exchange , la Bourse italienne aiguise donc les appétits dans un secteur qui reste en pleine consolidation.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés