Publicité

Flow Traders, une des rares sociétés à profiter des turbulences financières

Flow Traders a bénéficié de la forte volatilité des marchés en mars. ©AFP

La firme de trading amstellodamoise a publié ce mardi des résultats dépassant les attentes des analystes. Elle a profité comme prévu de la forte volatilité sur les marchés en mars. Mais le titre a reculé en bourse.

Le premier trimestre s’est avéré très profitable pour Flow Traders . La firme de trading à haute fréquence basée à Amsterdam spécialisée dans les transactions sur les ETF (fonds indiciels cotés en bourse) a vu son revenu net de trading multiplié par dix par rapport à la même période en 2019, pour s’établir à 495 millions d’euros. Les analystes attendaient un montant de 400 millions d’euros. Le bénéfice par action a lui été multiplié par cinq à 5,31 euros, en ligne avec les attentes du marché.

"Compte tenu de l’environnement du marché, nous avons connu des volumes considérablement en hausse, ainsi que l'élargissement correspondant des spreads. Nous n’avons observé aucune interruption ou baisse de régime. Les résultats et les performances du trading ont été équilibrés dans tous nos départements durant le trimestre, y compris pendant la période intense de la mi-mars. Ceux-ci reflètent aussi la concentration et les investissements au cours des derniers trimestres de nos activités aux États-Unis et sur les titres à revenu fixe (comme les ETF en obligations)" a indiqué la société dans un communiqué.

Albert Ploegh, analyste chez ING, a observé que "Flow Traders est une des rares sociétés à avoir profité des turbulences sur les marchés financiers". "La firme a plus qu’honoré les résultats records attendus d’elle. Son revenu net de trading s’est élevé à 24% au-dessus des attentes des analystes, et son bénéfice avant taxes et intérêts à 29% au-dessus du consensus " a-t-il noté. Il a constaté qu'en février et surtout en mars, ses revenus de trading ont accéléré. 

Virtu Financial, l'autre grand gagnant

La firme de trading à haute fréquence américaine Virtu Financial, également cotée en Bourse, a aussi connu une progression importante du cours de son action durant les turbulences des marchés en mars. Celle-ci a pris 10,69% sur le mois. Depuis le début de l'année, elle s'est envolée de plus de 48%. Elle a aussi bénéficié de la hausse des volumes de transactions sur les marchés. Ses résultats du premier trimestre seront publiés le 7 mai. Les investisseurs seront également très attentifs à ses chiffres.

Perspectives moins réjouissantes

Le titre a plus que résisté à la tempête sur les marchés en mars, s’affichant constamment en progression alors que les autres titres dégringolaient. Sur le mois, l'action a gagné 25,74% alors que l'AEX a lâché 10,37%. Elle a pris plus de 24% depuis le début de l’année, alors que l’AEX a reculé de 17%.

"Flow Traders est une des rares sociétés à avoir profité des turbulences sur les marchés financiers."
Albert Ploegh
Analyste chez ING

La progression du titre a toutefois poussé les analystes de KBC Securities à retirer la valeur de leur "Top Picks". "Au deuxième trimestre, nous nous attendons à une persistance des turbulences sur les marchés, mais avec le pic de l’épidémie désormais derrière nous, les revenus nets du trading de Flow Traders pourraient retomber à 249 millions d’euros" indique Thomas Couvreur, analyste chez KBC Securities. "Alors que le Vix reste, à 44 points, à son niveau plus élevé qu’en 2018, et que les volumes de transactions restent élevés, les marchés semblent s’être stabilisés de manière surprenante. Notre estimation pour le deuxième trimestre semble plus agressive qu’au premier trimestre" ajoute-t-il. Il a aussi abaissé sa recommandation sur le titre à "accumuler" contre "acheter" précédemment.

Albert Ploegh, qui a maintenu sa recommandation à "acheter" sur l'action, observe quant à lui que Flow Traders a sous-performé le marché en termes de valeur de marché des ETF traités. "La valeur de marché des ETF négociés s'est élevée à 100% sur un trimestre et de 80% sur un an. La valeur traitée par Flow Traders s'est élevée à 76% sur le trimestre et de 71% sur un an, sous-performant légèrement le marché", relève-t-il.

Le titre s'est replié de 3,6% mardi à la Bourse d'Amsterdam, malgré les nouvelles secousses sur les marchés provoquées par la chute vertigineuse des prix du pétrole. L'action semble avoir subi des prises de bénéfices après sa forte hausse ces six dernières semaines.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés