Forte chute de PSA, Fiat Chrysler bondit, Sanofi refroidit Sobi (Débriefing actions européennes)

©ANP

PSA chute lourdement après la présentation des modalités financières de la fusion avec Fiat Chrysler. Eutelsat, Sobi et Royal Dutch Shell sanctionnés après leurs résultats.

Les Bourses européennes ont clôturé en baisse, les doutes sur l'issue du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine ayant relégué au second plan les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,62%, s'éloignant du plus haut de près de 12 ans touché en début de séance à 5.778,24 points. À Francfort, le Dax a reculé de 0,34% et à Londres, le FTSE 100 a abandonné 1,12%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a baissé de 0,35%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,1% et le Stoxx 600 de 0,47%.

Une nouvelle salve de résultats de sociétés et la confirmation de projet de fusion entre PSA et FiatChrysler ont animé la séance. Ce dernier a bondi de 8,22% à Milan alors que le titre PSA a chuté de 12,86% à Paris, sa plus forte baisse sur une séance depuis juin 2016, après la présentation des modalités financières de ce mariage à 50-50. Pour Philippe Houchois, analyste de Jefferies, ce montage revient pour PSA à débourser une prime de 32% pour Fiat Chrysler et "les actionnaires de PSA prennent à leur compte un risque de marché plus élevé que ceux de FCA".

Autre baisse marquante à Paris, celle d'Air France-KLM , qui a perdu 1,02% après avoir dit s'attendre à une baisse de la demande en fin d'année.

A Londres, Royal Dutch Shell a abandonné 3,36% après avoir prévenu que le ralentissement de l'économie mondiale pourrait remettre en cause le calendrier de son programme de rachats d'actions de 25 milliards de dollars. Les investisseurs s'attendaient à ce que le groupe pétrolier annonce un relèvement de son dividende.

A Paris, Eutelsat a plongé de 7,96% après ses résultats, bien en dessous des attentes des analystes. Patrick Wellington, analyste chez Morgan Stanley, s'attend à ce que le consensus des analystes révise à la baisse ses prévisions de bénéfices.

Swedish Orphan Biovitrum et Mapfre ont également été sanctionnés après leurs résultats. Les deux titres ont perdu 7,61% et 4,51% respectivement. Mais Swedish Orphan Biovitrum (Sobi) a surtout souffert de la baisse des ventes du Eloctate annoncée par son partenaire Sanofi.

Enagas a bondi de 5,52% à la Bourse de Madrid suite à une annonce de changement possible du système de rénumération des distributeurs de gaz par le régulateur espagnol.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n