GameStop flambe encore, sans trop de raisons

Le titre a de nouveau flambé ce jeudi à la Bourse de New York. ©REUTERS

L'action GameStop a de nouveau flambé ce jeudi, sans véritable raison. Les investisseurs sur les forums se jettent à nouveau sur le titre.

Le titre GameStop a de nouveau connu des accès de fièvre, avec un bond de plus de 245% à l'ouverture des marchés américains ce jeudi. La veille, l'action avait déjà bondi de 104%, franchissant à nouveau la barre des 100 dollars, alors que depuis le 4 février, elle tournait autour de 50 dollars.

L'action de l'opérateur de cinéma AMC Entertainment , autre grand bénéficiaire de la bataille boursière inédite du mois dernier, affichait pour sa part une hausse de 17% après un gain de 18,1% mercredi.

Ces sociétés en difficulté et jusqu'alors malmenées en Bourse se sont retrouvées en janvier au cœur d'un bras de fer sans précédent opposant des investisseurs individuels réunis sur les réseaux sociaux à des fonds spéculatifs vite contraints de solder leurs positions pour couvrir leurs pertes face à une vague d'achats massive. Le titre GameStop avait touché 460 dollars avant de battre en retraite.

Les analystes n'arrivent pas à expliquer la nouvelle flambée du titre. Certains ont pointé que des options call sur GameStop sont arrivées à échéance. Sur les forums et surtout WallstreetBets sur Reddit, les internautes semblent vouloir relancer le phénomène. Ils ont semblé interpréter comme un encouragement un message de l'investisseur activiste Ryan Cohen, également actionnaire important et membre du conseil d'administration de GameStop, qui a posté sur Twitter une photo d'un cône de crème glacée.

Plus tôt jeudi, les actions cotées à Francfort de GameStop ont triplé à un moment donné, dépassant sa hausse de 104% à Wall Street mercredi, alors que les traders européens se sont joints à la nouvelle poussée d'achat. Les mouvements brusques de GameStop ont surpris le marché, qui pensait que l'excitation derrière le récent rallye alimenté par Reddit s'était calmée.

Le régulateur américain des marchés financiers, la SEC, et la Justice américaine, enquêtent actuellement pour déterminer quel rôle ont joué les reddit-traders et les hedge funds durant les mouvements de janvier.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés