IAG reprend de la hauteur (Débriefing actions européennes)

©Bloomberg

Rebond des actions sur les marchés européens et repli des rendements après une semaine agitée. Le secteur aérien était très en vue ce lundi grâce aux nouvelles positives sur la vaccination.

Une avancée vers l'adoption d'un plan de relance massif aux États-Unis et le reflux des rendements obligataires ont remis les marchés en Europe sur les bons rails ce lundi. La progression des indices a également été soutenue par de bonnes statistiques européennes. Les PMI dans le secteur manufacturier en zone euro s'affichent à un plus haut de trois ans. De quoi tempérer le repli des PMI chinois revenus à leur plus bas niveau depuis neuf mois.

Au final, les grands indices européens ont gagné du terrain. À Paris, le CAC 40 a avancé de 1,57%. Le FTSE 100 de Londres a pris 1,62% et, à Francfort, le Dax a rebondi de 1,64%. De son côté, le Stoxx 600 a repris 1,80%, sa plus forte hausse depuis le 9 novembre. Il était revenu vendredi à son plus bas niveau depuis près d'un mois en cédant 1,22% la semaine dernière.

Les secteurs liés au tourisme ont encore montré de belles dispositions, notamment grâce à l'arrivée du nouveau vaccin sur le territoire américain. Dans le haut du Stoxx 600, IAG , la maison mère de British Airways et Iberia s'est adjugé 6,95% après une recommandation d'achat de Peel Hunt, qui mise sur une reprise de la demande touristique pour l'été. IAG a gonflé de plus de 100% sur les quatre derniers mois et son cours évolue à présent au-dessus des 200 livres. Il y a un an l'action de la compagnie aérienne s'échangeait encore bien au-dessus des 300 livres.

À Paris, Airbus (+4,97%) et ArcelorMittal (+3,39%) se sont signalés parmi les plus belles hausses du jour sur le CAC 40.

En Bourse d'Amsterdam, PostNL (+3,66%) a confirmé les chiffres intermédiaires dévoilés fin janvier. Le postier néerlandais a doublé ses bénéfices en 2020, profitant pleinement du confinement et du boom des livraisons de colis.

Sur le marché suisse, l'équipementier informatique Logitech (+1,57%) a ajusté ses objectifs financiers, disant s'attendre à un tassement de sa croissance l'an prochain après un exercice 2020/2021 exceptionnel pour lequel il a encore relevé la barre.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés