InPost met le paquet pour son premier jour en bourse

©REUTERS

Le groupe InPost a réussi sans encombre son introduction à la Bourse d'Amsterdam, considérée par certains observateurs comme le foyer technologique en Europe.

La Bourse d'Amsterdam a mis les petits paquets dans les grands pour accueillir, ce mercredi, la plus grande introduction en bourse en Europe depuis 2018: InPost . La société polonaise, spécialisée dans la livraison express de colis en casiers automatisés, a vu son action bondir de 25% dans les premiers échanges avant de réduire ses gains à 15,10%, à 18,41 euros. Ce qui la valorise à 9,2 milliards d'euros environ.

2,8
milliards d'euros
En vendant 35% du capital d'InPost, ses actionnaires ont levé près de 3 milliards d'euros. Ce qui en fait la plus grosse IPO en Europe depuis l'entrée en bourse de Knorr-Bremse AG en octobre 2018.

Ses principaux actionnaires, dont Advent International, Templeton Strategic Emerging Markets Fund et PZU Fundusz, ont vendu 175 millions d'actions existantes à 16 euros chacune. La vente de 35% du capital d'InPost leur a ainsi permis de récolter 2,8 milliards d'euros, voire 3,2 milliards s'ils activent l'option de surallocation.

L'opération a également fait de son fondateur et CEO, Rafal Brzoska, un milliardaire. L'homme d'affaires, qui a lancé InPost en tant que société de distribution de brochures en 1999 alors qu'il était encore étudiant, détient une participation de 12,2% via sa fondation.

Cette entrée en fanfare d'InPost à la Bourse d'Amsterdam était attendue compte tenu de l'engouement actuel pour tout ce qui touche de près ou de loin à l'e-commerce. La semaine dernière, la société a rassemblé suffisamment d'investisseurs intéressés pour toutes les actions vendues en une heure et demie seulement. Elle a clôturé son carnet de commandes deux jours plus tôt que prévu. Initialement, les actions InPost devaient commencer à se négocier en bourse ce vendredi.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés