Publicité

iTeos vient grossir les rangs des sociétés belges à Wall Street

L'aventure du Nasdaq commence pour iTeos. ©Bloomberg

iTeos n'est pas la seule société belge à tenter l'aventure des marchés américains. Galapagos, argenx, Celyad, Oxurion et Materialise lui ont déjà précédé le pas.

Alors que iTeos se prépare à faire son introduction sur le Nasdaq, plusieurs entreprises belges sont déjà présentes sur les marchés américains: Galapagos, argenx, Celyad, Oxurion (ex-Thrombogenics), MDxHealth, sans compter Materialise. Deux autres biotechs de notre pays ont également fait un passage sur la place new-yorkaise, mais s’en sont retirées en 2018: Tigenix, suite à sa reprise par le japonais Takeda, ainsi que Ablynx, rachetée par le français Sanofi.

Les réussites, de Galapagos à argenx

Dans le cas de Galapagos et argenx , les deux biotechs ont profité de leur exposition aux investisseurs américains. Les deux titres ont bondi depuis l'introduction de leurs Americain Depositary Receipts (ADR), des certificats qui représentent des actions cotées à l'étranger. Le cours des ADR d'argenx est passé de 17 à 259,30 dollars, soit une progression de 1.425% depuis leur introduction en 2017. Le cours des ADR de Galapagos a bondi de 365% depuis le mois de mai 2015, date de leur introduction sur le marché américain. Les deux valeurs ont autant séduit les investisseurs américains que ceux en Europe, car leurs titres cotés à Bruxelles et à Amsterdam (dans le cas de Galapagos) ont également flambé.

1.425%
La progression de l'ADR d'argenx
L'ADR (Americain Depositary Receipt) de la biotech argenx a bondi depuis son introduction en 2017.

Les deux ADR sont également repris dans l'ETF (fonds indiciel) iShares Nasdaq Biotechnology, ce qui apporte un soutien de poids pour ces titres. Pour rappel, depuis l'introduction de la directive européenne Prips, les investisseurs européens ne peuvent plus acheter cet ETF.

Materialise ne s'est pas fait coter sur Euronext Bruxelles, ni sur aucun autre marché européen. Le groupe technologique, spécialisé dans l'impression 3D, a choisi de s'introduire directement sur le Nasdaq en février 2014, au cours de 12 dollars. L'ADR a depuis atteint 27,99 dollars, soit une progression de 132%.

L'infortune américaine de Celyad et Oxurion

Celyad et Oxurion ont eu moins de chance avec leur ADR sur les marchés américains. Mais les deux groupes de biotechs ont vécu des moments difficiles en Bourse dans le passé avec l'échec de certains de leurs traitements. Celyad avait introduit son ADR en 2015 et a vu le cours de celui-ci passer de 68,56 dollars à 10,53 dollars, soit une baisse de 85%. Oxurion a introduit son ADR en septembre 2013. Celui -ci a diminué de 30,25 dollars à 3,80 dollars, soit une baisse de 87%.

-85%
pour Celyad
L'ADR de la biotech Celyad a fortement reculé depuis son introduction en 2015 sur les marchés américains.

iTeos viendra donc grossir les rangs des sociétés belges cotées sur les marchés américains. Reste à voir quel sera l'appétit des investisseurs, très actifs en ce moment sur Wall Street.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés