Kraft Heinz s'est fait dépouiller par le fonds 3G à Wall Street

©REUTERS

La Bourse de New York a terminé en légère hausse mardi à l'issue d'une séance indécise, les investisseurs se positionnant avant une possible baisse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine.

À la veille de la décision de la Fed sur une probable nouvelle baisse de ses taux, les investisseurs se sont tenus à l’écart des actifs risqués. Comme de coutume en pareilles circonstances, les indices à Wall Street ne se sont guère aventurés dans les hauteurs, d’autant plus que le marché obligataire était sous pression avant de connaître la teneur du discours de la Réserve fédérale.

→ Le Dow Jones (+ 0,13%) a péniblement terminé proche de l’équilibre après avoir passé quasi toute la journée dans le rouge. Hausse timide également pour le S&P 500 (+ 0,26%) et le Nasdaq (+ 0,40%) après plusieurs changements de direction.

Avec les nouvelles rassurantes venues d’Arabie saoudite, les cours de l’or noir ont perdu près de 6%, refroidissant ainsi un secteur de l’énergie à la fête la veille.

Kraft Heinz a abandonné 4,25%. Le géant américain de l’alimentaire a souffert de la vente de plus de 25 millions de ses titres par le fonds brésilien 3G Capital. En cause, la mauvaise passe actuelle de Kraft Heinz qui traverse une période difficile marquée par une dépréciation de la valeur de ses produits phares.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect