L'attentisme règne sur les marchés (débriefing actions européennes)

©REUTERS

Les marchés européens jouent la prudence alors que la saison des résultats vient de débuter de l'autre côté de l'Atlantique. À Paris, Capgemini a bondi en tête du CAC 40 après avoir relevé son offre sur Altran.

Les principaux indices actions en Europe ont clôturé en légère hausse ce mardi, les investisseurs privilégiant l'attentisme à la veille de la rencontre entre les États-Unis et la Chine pour la signature de leur premier accord commercial. "Le contenu de l'accord commercial, ainsi que celui des publications et les perspectives des entreprises vont permettre aux investisseurs d'affiner leur sentiment de marché dans les prochains jours", a expliqué Tangi Le Liboux, analyste pour Aurel BGC.

Le Cac 40 a progressé de 0,08%, le Dax allemand de 0,04% et le Footsie britannique de 0,06%. L'indice paneuropéen Stoxx 600 a de son côté pris 0,29%, malgré le repli de ses valeurs cycliques comme l'énergie (-0,37%), l'automobile (-0,18%) et les matières premières (-0,18%).

Au niveau des valeurs individuelles, Danone a cédé 1,19% à la Bourse de Paris suite à un changement de recommandation. Société générale a abaissé son conseil à "vendre" contre "acheter" auparavant, estimant que les faiblesses révélées par les résultats inférieurs aux attentes au troisième trimestre 2019 publiés par Danone en octobre pourraient se révéler durables. C'est pourquoi le broker a réduit de 2% son estimation de bénéfice par action 2020. Il s'attend également à ce que les résultats du quatrième trimestre 2019 - publiés le 26 février prochain - montrent un impact négatif des coûts de production sur la progression de la marge du groupe.

Capgemini (+2,10%) a pour sa part relevé son offre sur Altran de 14 à 14,50 euros par action, un prix "ferme et définitif". Si l'offre - qui court jusqu'au 22 janvier inclus - est un succès, Capgemini ne réalisera pas de nouvelle offre ni de fusion sur la base d’un prix par action Altran supérieur au prix de l’offre pendant au moins 18 mois, a précisé le groupe dans un communiqué. Si elle échoue, Capgemini ne déposera pas de nouvelle offre sur Altran pendant au moins 18 mois.

Le titre Evonik (-3,99%) a signé l'une des plus fortes baisses du Stoxx 600. Le chimiste allemand a annoncé la cession d'environ 5,4% de son capital par son premier actionnaire RAG Stiftung. Le groupe a par ailleurs annoncé l'acquisition de la société américaine Wilshire Technologies, sans en dévoiler les détails financiers. L'opération devrait être finalisée d'ici fin janvier.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n