L'avertissement de SAP secoue les marchés (débriefing actions étrangères)

©EPA

Nouveau coup de mou sur les marchés européens alors que le retour en force de la pandémie a coupé l’appétit des investisseurs. SAP a été lourdement sanctionné après un avertissement sur résultats.

L'Europe des marchés s'est montrée très préoccupée par la progression de la pandémie de coronavirus alors que l'impact économique des nouvelles mesures de restrictions imposées ça et là a refroidi bon nombre d'investisseurs.

L'indice paneuropéen Stoxx 600 a passé toute la séance dans le rouge, abandonnant 1,79% à la cloche. Même chose pour le CAC 40 parisien (-1,86%) et le Dax allemand (-3,73%). L'indice vedette de la Bourse de Francfort a également dû composer avec la déroute de SAP à la suite d'un avertissement sur résultat. À Londres, le FTSE 100 est parvenu à faire quelques incursions dans le vert, mais clôture en repli de 1,15%.

Le spécialiste allemand des logiciels pour entreprise, SAP, a donc chuté de 22,27%, vivant une de ses plus sombres séances depuis son arrivée en 1996 sur les marchés. Le groupe, dont le poids représente environ 11% du Dax, a surpris la cote en tirant un trait sur ses objectifs à moyen terme en raison de l'impact de la crise du coronavirus sur les investissements des entreprises.

À l'inverse, Bayer (+0,73%) a quelque peu consolé les investisseurs allemands en mettant la main sur Asklepios BioPharmaceutical l'entreprise américaine spécialisée dans la thérapie génique. Une transaction qui pourrait atteindre les 4 milliards de dollars.

La chute de SAP a été ressentie ailleurs en Europe, comme sur le marché parisien avec un secteur technologique en souffrance. Capgemini a glissé de 4,25% et Worldline de 4,26%.

Parmi les gagnants du jour, pointons le constructeur automobile PSA, propriétaire des marques Peugeot et Citroën. Il a avancé de 0,73% après des rumeurs indiquant que la Commission européenne allait soutenir son projet de fusion avec Fiat-Chrysler Automobiles (+2,94%).

Sur le marché londonien, le groupe pharmaceutique AstraZeneca a glané 1,91% après avoir montré des résultats encourageants en termes de réponse immunitaire pour son candidat vaccin développé par le groupe avec l'université d'Oxford.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés