La banque centrale chinoise continue de jouer les pompiers

La Bourse de Shanghai a progressé de 2,28% après le coup de pouce de la banque centrale chinoise.

La Banque populaire de Chine a abaissé le taux de sa facilité de crédit à moyen terme, une mesure supplémentaire pour contenir l'impact économique du nouveau coronavirus.

Rassurer et soutenir l'économie. La Banque populaire de Chine (PBoC) multiplie les mesures de soutien afin de garantir l'accès au crédit des entreprises et ménages chinois pour faire face à l'épidémie du Covid-19. Dernier exemple en date: elle a proposé, ce lundi, 200 milliards de yuans (soit 26,4 milliards d'euros) aux banques sous forme de facilités de prêt à moyen terme (MLF) d'un an, dont le taux d'intérêt est passé de 3,25% à 3,15%.

La banque centrale chinoise avait déjà abaissé ses taux pour ses prêts de court terme, tout en injectant 1.200 milliards de yuans dans le système financier, il y a deux semaines.

Une annonce saluée par les investisseurs, qui y voient un abaissement déguisé de ses taux directeurs. Les bourses de Shanghai et de Shenzhen ont progressé respectivement de 2,28% et 2,98%. Ce qui a permis à la seconde de totalement effacer ses pertes liées à la crise du coronavirus.

L'indice CSI 300 – qui regroupe les 300 plus importantes capitalisations boursières de ces deux places – a grimpé, de son côté, de 2,25%. Il limite son return négatif à -0,47% depuis le début de l'année.

→ Suivez l'actu des marchés en continu sur notre Market live

Vers une baisse d'un autre taux de référence?

Rappelons que la banque centrale chinoise avait déjà abaissé ses taux pour ses prêts de court terme (à 7 et 14 jours), tout en injectant 1.200 milliards de yuans (173 milliards de dollars) dans le système financier, il y a deux semaines.

Mais certains observateurs craignent que toutes ces mesures ne soient pas encore suffisantes. C'est pourquoi de nombreux économistes tablent, selon un sondage réalisé par Bloomberg, sur une baisse de 10 à 15 points de base d'un autre taux de référence pour les prêts aux entreprises et aux ménages, le "loan prime rate" (LPR), dans les prochains jours.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés