Publicité

La Chine reste une opportunité de long terme

Depuis le début de l’année, les fonds investis sur les actions chinoises semblent marquer quelque peu le pas. ©REUTERS

Il existe de nombreuses possibilités pour s'exposer aux actions chinoises via les fonds. Leurs performances tendent toutefois à marquer le pas depuis le début de l'année.

Les fonds investis sur les marchés boursiers chinois constituent une tendance commerciale forte pour les sociétés de gestion actives en Belgique. De nouveaux produits sont  régulièrement lancés sur cette classe d’actifs, comme avec les fonds DNCA Invest Sustainable China Equity ou Nagelmackers China New Economy depuis le début de l’année.

15%
La progression annuelle moyenne des fonds investis sur l'ensemble des valeurs chinoises ces cinq dernières années.

Il existe de nombreuses manières de s’exposer sur les fonds chinois: ceux investis sur les actions de Hong Kong (Actions H), ceux investis sur les actions chinoises domestiques (Actions A), ceux investis sur toutes les actions chinoises au sens large (et donc également sur les certificats cotés à New York) et enfin ceux qui incluent également les actions de Taiwan (aussi appelés les fonds Grande Chine).

Ces dernières années, ce sont surtout les fonds en actions chinoises domestiques qui ont été lancés par les sociétés de gestion, notamment parce que ce marché ne s’est ouvert que récemment aux investisseurs internationaux. Les fonds récemment lancés par DNCA Finance ou Nagelmackers montrent de nouvelles approches sur ce marché, marqués par une volonté d’investir durablement sur ce pays ou de viser la transformation de cette économie.

Performances soutenues

S’il est encore beaucoup trop tôt pour pouvoir juger des performances de ces deux produits sur le long terme, les fonds plus anciens ont affiché des performances fortes durant les cinq dernières années. Les fonds investis sur l’ensemble des valeurs chinoises ont ainsi affiché des performances comprises entre 9,2% et 21,5%, avec une progression annualisée moyenne tournant autour de 15%.

"Le marché domestique reste encore largement dominé par les investisseurs particuliers et il est encore possible d'y faire la différence quand vous êtes un gestionnaire actif."
Schroders

Et la performance a été encore plus soutenue pour les fonds exposés sur le marché domestique, même s’il existe encore peu de produits ayant un historique supérieur à cinq ans sur ce segment. "Le marché domestique reste encore largement dominé par les investisseurs particuliers (qui représentent entre 80 et 90% des transactions sur les actions A) et il s’agit donc d’un marché sur lequel il est encore possible de faire la différence quand vous êtes un gestionnaire actif", soulignait récemment Schroders ,dans une étude.

Depuis le début de l’année, les fonds semblent toutefois marquer quelque peu le pas et la performance est récemment devenue négative pour plusieurs compartiments, ces dernières semaines. Le marché chinois souffre d’un certain attentisme en raison des craintes liées à une augmentation des pressions inflationnistes et suite à l’échec de l’IPO d’Ant Group qui semble marquer un changement d’attitude du pouvoir politique face aux géants chinois de la technologie.

En résumé

  • Quel produit? Il existe désormais une soixantaine de fonds exposés sur les actions chinois, dont une vingtaine sur le marché intérieur.
  • Quelle performance? Durant les cinq dernières années, les meilleurs fonds ont dégagé des progressions annuelles autour de 15%.
  • Quelle taille? La taille de l’économie chinoise devrait dépasser celle des États-Unis durant les prochaines décennies.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés