La Fed a donné de l'élan à la Bourse de New York

©REUTERS

Les marchés américains ont fini en hausse ce jeudi, poussés par la politique généreuse de la Réserve fédérale américaine.

Wall Street a trouvé un nouvel élan ce jeudi dans le déferlement de crédit annoncé par la Banque centrale américaine, une bénédiction avant la pause de Pâques. Au chevet de la première économie mondiale depuis le début de la crise du coronavirus, la Fed a annoncé 2.300 milliards de dollars de nouveaux prêts, destinés particulièrement aux entreprises et aux collectivités locales frappées par la pandémie. Le Dow Jones a avancé de 1,22% à 23.719,37 points. Le Nasdaq a pris 0,77% à 8.153,58 points. Le S&P 500 a gagné 1,45% à 2.789,82 points.

Nouvelle preuve du désastre économique engendré par la pandémie, les Etats-Unis ont comptabilisé 6,6 millions de nouveaux demandeurs d’allocations chômage en une semaine. Plus de 170 pays, sur 189 pays membres, vont enregistrer une contraction de leur revenu par habitant, a déclaré Kristalina Georgieva dans son discours en amont des réunions de printemps du FMI. Elle prévoit au mieux une “reprise partielle” en 2021.

Côté valeurs, la banque JP Morgan s’est élevée de 9%, alors qu’elle doit dévoiler ses résultats mardi prochain.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés