La fin du rally des techs à Wall Street?

©Bloomberg

La Bourse de New York accusait ce jeudi sa plus forte baisse depuis le mois de juin dernier, plombée par les valeurs technologiques qui l'ont portée au sommet ces derniers mois. La tendance en Europe basculait également dans le rouge.

Wall Street s'acheminait ce jeudi vers sa pire séance en trois mois. Peu avant 18h, l'indice S&P 500 abandonnait plus de 3%, le Dow Jones plus de 2% et le Nasdaq près de 5%. Un recul lié à celui des valeurs technologiques, qui avaient porté ces indices à des sommets ces derniers mois.

Selon Patrick O'Hare de Briefing.com, "cette faiblesse n'est liée à rien d'autre qu'à la récente démonstration de force, qui a soutenu un marché déjà surévalué et l'a fait monter encore plus haut". "Ne faisons pas semblant de croire que les craintes autour du Covid-19 et de l'élection présidentielle, les tensions diplomatiques avec la Chine ou l'impasse budgétaire justifient cette faiblesse", ajoute l'expert, qui évoque des prises de profit de la part des investisseurs.

"Cette faiblesse n'est liée à rien d'autre qu'à la récente démonstration de force, qui a soutenu un marché déjà surévalué et l'a fait monter encore plus haut."
Patrick O'Hare
Analyste chez Briefing.com

Les gagnants sont les perdants

Ce sont en effet les valeurs les plus plébiscitées depuis le rally initié à la mi-mars qui font les frais de ces prises de bénéfices. Des valeurs comme Tesla , Apple , Amazon , Microsoft , Facebook , Netflix ou Alphabet (la maison mère de Google) dont raffolent les investisseurs particuliers arrivés en masse sur les marchés avec la popularité des applications de trading comme Robinhood.

Alors que l'impact de la pandémie de Covid-19 se fait de plus en plus sentir, ces investisseurs semblent ainsi remettre en question les folles valorisations atteintes par toutes ces valeurs.

Alors qu'elles avaient débuté la séance en nette hausse, les bourses européennes n'ont pas manqué de basculer dans le rouge en fin de séance, le Bel 20 clôturant ainsi sur une baisse de 0,94%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés