La remontée de la devise chinoise soulage New York

©AFP

Les marchés américains se sont nettement redressés ce mardi, après avoir vécu deux séances difficiles à subir l'impact des dernières décisions de Donald Trump dans le conflit commercial avec la Chine et d'une baisse emblématique du yuan survenue lundi, jour où les principaux indices ont subi leur plus forte perte en pourcentage de l'année.

Wall Street a terminé dans le vert ce mardi, après un geste de la banque centrale chinoise pour enrayer la chute de sa devise, au lendemain de la pire journée de l'année pour les indices new-yorkais. Le Dow a gagné 1,21% à 26.029,52 points. Le Nasdaq a avancé de 1,39% à 7.833,27 points. Le S&P 500 a pris 1,30% à 2.881,77 points. La Banque populaire de Chine a fixé ce mardi le taux pivot quotidien du yuan à un niveau légèrement supérieur aux attentes du marché. Même s'il s'agit du plus bas enregistré depuis mai 2008, cela a suffi à apaiser Wall Street qui redoutait que ces mouvements de change ne viennent aggraver le conflit commercial.

L'indice S&P des high techs, composé de valeurs très exposées au marché chinois, a fini en hausse de 1,61%, plus forte hausse sectorielle de la journée. Apple a gagné 1,89%, après trois jours de pertes copieuses, tandis que l'indice des semiconducteurs de Philadelphie a pris 1,27%. Facebook a pris 1,53%, Amazon 1,29% et Google 1,41%. Take-Two Interactive Software a bondi de 7,96%, l'éditeur de jeux vidéo ayant relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel.

 

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés