La technologie et l'automobile à nouveau affectés (Débriefing actions européennes)

©AFP

Les secteurs de la technologie et de l'automobile accusent les plus fortes baisses en Europe sur fond d'inquiétudes pour la croissance économique mondiale.

Les Bourses européennes sont reparties en baisse, à nouveau en proie aux inquiétudes sur la conjoncture mondiale après l'inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis et des statistiques décevantes en Allemagne et en Chine.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 2,08% à 5.251,3 points. Le Dax allemand a perdu 2,19% et le Footsie britannique 1,42%. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 2,04%, le FTSEurofirst 300 1,62% et le Stoxx 600 1,68%.L'ensemble des marchés boursiers mondiaux a été impacté par les craintes de ralentissement de la croissance, l'indice MSCI Monde reculant de 1,74% et celui des marchés émergents de 0,52%.

Tous les indices sectoriels Stoxx sont dans le rouge, les plus fortes baisses étant pour les secteurs de la technologie (-3%) et de l'automobile (-2,81%), qui avaient profité la veille des annonces de Washington dans le dossier commercial.

L'indice des banques cède pour sa part 2,59% avec la baisse des rendements obligataires, qui affecte leur rentabilité. 

A Paris, ArcelorMittal retombe lourdement de 7,82% et TechnipFMC de 6,37% après avoir signé mardi les deux plus fortes hausses du CAC 40.

Danone (+1,21%) et Sanofi (+0,4%) affichent les deux seules progressions de l'indice grâce à des relèvements de recommandation, d'UBS et Exane BNP Paribas respectivement. Avec l'action cotée à Amsterdam d'Unilever (+1,77%), Danone et Sanofi sont aussi les seules valeurs de l'EuroStoxx 50 à finir en territoire positif.

La meilleure performance du Stoxx 600 est pour le groupe britannique de BTP Balfour Beatty, en hausse de 9,32% en réaction à des résultats bien meilleurs que prévu.

Admiral Group a gagné 4,08%. En publiant ses résultats semestriels, le spécialiste de l'assurance automobile a annoncé le versement d'un dividende exceptionnel pour les actionnaires. 

La plus forte baisse du Stoxx 600 revient à Evotec. L'action a lâché 14,88% en raison des inquiétudes des investisseurs sur une perte de revenus liée à son partenariat avec le géant pharmaceutique Sanofi, selon RX Securities. Joseph Hedden, analyste de la firme, indique que la société va perdre une source de revenus importante avec la fin de son partenariat avec Sanofi le 1er avril. 

 

Publicité
Publicité

Echo Connect