Le commerce provoque la nervosité à Wall Street

©AFP

Les discussions commerciales sino-américaines reprennent cette semaine à Washington, provoquant la nervosité à Wall Street ce lundi.

La Bourse US a terminé dans le rouge lundi, les investisseurs restant sur leurs gardes à l'approche de l'ouverture d'une nouvelle session de négociations commerciales entre Washington et Pékin. Le Dow Jones a cédé 0,36% à 26.478,02 points. Le Nasdaq a reculé de 0,33% à 7.956,29 points. Le S&P 500 a quant à lui perdu 0,45% à 2.938,79 points. Le marché est nerveux car des informations de presse suggèrent que la Chine a  l'intention de ne pas négocier l'accord global que Trump souhaite. La Maison Blanche a affirmé de son côté que tous les sujets seront sur la table y compris celui des subventions massives des entreprises d'Etat chinoises que Pékin ne souhaiterait plus discuter.

Le conglomérat industriel General Electric, qui a annoncé plusieurs mesures pour réduire son endettement jusqu'à 6 milliards de dollars, en s'en prenant à la retraite maison, a reculé de 0,12%. Le constructeur automobile General Motors a perdu 0,46% à l'entame de la quatrième semaine de grèves dans ses usines. Les négociations avec le principal syndicat de l'automobile sont, selon ce dernier, "en train de mal tourner".

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect