Le Nasdaq pénalisé par les valeurs technologiques

©Bloomberg

Les marchés américains ont terminé en ordre dispersé ce vendredi, le Nasdaq étant freiné par les technos.

La Bourse US a clôturé la semaine sans direction, le moment fort de la séance ayant été la publication des chiffres de l'emploi aux États-Unis, meilleurs qu'attendu. Le taux de chômage s'établit à 10,2% en juillet, soit une baisse de 0,9 point par rapport à juin. La publication de ces chiffres a permis aux investisseurs de laisser de côté les tensions grandissantes entre les États-Unis et la Chine. Le Dow a avancé de 0,17% à 27.433,48 points, tandis que le S&P 500 a pris 0,06% à 3.351,28 points.

De son côté, le Nasdaq a reculé de 0,87% à 11.010,98 points, pénalisé par les techs. Apple a cédé 2,27%, Amazon 1,78%, Google 0,37%, Microsoft 1,79% et Netflix 2,82%. 

T-Mobile US a, lui, fait un bond de 6,47% après avoir rapporté plus d’abonnés mensuels que prévu et déclaré avoir dépassé son concurrent AT&T en tant que deuxième fournisseur américain de téléphonie mobile. A l’inverse, Uber a chuté de 5,21% alors que la demande pour ses voyages en voiture n’a que très peu repris après avoir atteint le creux de la vague au 2e trimestre, malgré le fait que son segment de livraison de repas a vu ses commandes doubler.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés