Publicité

Le secteur bancaire tiré par BNP Paribas (Débriefing actions européennes)

Les marchés ont temporisé après la décision de la Cour constitutionnelle allemande sur la BCE. ©REUTERS

Les résultats meilleurs que prévu de BNP Paribas ont profité au secteur bancaire européen. HelloFresh a bondi après ses résultats.

Les bourses européennes ont progressé ce mardi, les espoirs de reprise de l'activité économique avec la levée partielle et progressive des mesures de confinement ayant rendu l'optimisme aux investisseurs en dépit de multiples incertitudes. Le marché pétrolier a continué de tirer les actions mardi, en profitant de la multiplication des annonces de déconfinement en Asie, en Europe et aux Etats-Unis, qui alimentent l'espoir d'une reprise de la demande.

A Paris, le CAC 40 a gagné 2,4%, à Londres, le FTSE 100 a pris 1,66% et à Francfort, le Dax a avancé de 2,51%.

L'EuroStoxx 50 s'est adjugé une hausse de 2,11%  et le Stoxx 600 de 2,15%. Ce dernier avait perdu près de 5,4% sur les trois séances précédentes.

Les grands indices européens ont réduit leur progression en matinée après la décision de la Cour constitutionnelle allemande jugeant que l'un des programmes d'achats d'obligations d'Etat de la Banque centrale européenne (BCE) contrevenait partiellement à la constitution de la République fédérale. L'arrêt ne concerne cependant pas le programme d'achats d'urgence pandémique (PEPP) de 750 milliards d'euros lancé en mars. 

Le secteur bancaire européen  (+1,86%) a profité des résultats de BNP Paribas au premier trimestre, meilleurs que prévu. Le titre a gagné 4,06% à la Bourse de Paris.

La meilleure performance du CAC 40 est pour Total , qui a pris 7,94 % après le choix du groupe pétrolier de maintenir son dividende en dépit d'une chute du bénéfice net au premier trimestre.

Le spécialiste de livraison de repas en kit HelloFresh a gagné 9,95% après avoir indiqué une hausse de 66% de son chiffre d'affaires au premier trimestre et revu à la hausse ses prévisions pour 2020.

A la baisse, Lagardère a cédé 5,92% après le rejet en assemblée générale de toutes les résolutions soumises par le fonds activiste Amber Capital.

Hugo Boss a lâché 4,22%. Le groupe a fait état d'une baisse de 16% de ses ventes au premier trimestre, à 555 millions d'euros, contre 664 millions un an auparavant. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés