Les compagnies aériennes en hausse (Débriefing actions européennes)

Les bourses européennes ont profité du rebond des compagnies aériennes et des centres commerciaux. ©AFP

La reprise de l'activité touristique et la réouverture progressive des magasins ont dopé les actions des compagnies aériennes et des centres commerciaux.

Les bourses européennes ont terminé leur première séance du mois de juin en progression, profitant de l'absence de sévères représailles américaines contre la Chine autour de la situation à Hong Kong.

À Paris, le CAC 40 a gagné 1,43% et à Londres, le FTSE a pris 1,48%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro a avancé de 0,94% et le Stoxx 600 de 1,33%. Les Bourses de Francfort et de Zurich sont restées fermées en ce lundi de Pentecôte. Les indices européens ont légèrement réduit leurs gains après l'annonce d'indices PMI manufacturiers dans la zone euro en légère progression au mois de mai mais toujours plombés par les mesures de confinement imposées par les gouvernements pour lutter contre la pandémie de Covid-19. 

Tous les secteurs européens ont terminé en hausse: l'indice Stoxx banques a pris 2,64%, celui des ressources de base 2,09% et celui des transports et loisirs 3,04%. A Paris, où presque toutes les valeurs du CAC 40 ont progressé, Renault et PSA ont gagné respectivement 6,19%, et 4,61%.

La plus forte progression de l'indice parisien a été signée par l'opérateur de centres commerciaux Unibail-Rodamco-Westfield (+ 11,24%) qui a profité de la réouverture progressive des magasins.

La perspective d'une reprise de l'activité touristique permet à IAG, maison mère notamment de British Airways, de grimper parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, avec un gain de 5,91% à Londres. Dans la foulée, Easyjet a pris 3,82%. 

Associated British Food (+8,02%), groupe propriétaire des magasins de vêtements Primark, s'est inscrit en tête du FTSE100. Il se prépare à rouvrir le 15 juin au Royaume-Uni, ce qui devrait représenter, avec d'autres magasins du groupe ayant redémarré à l'international, 79% de l'espace de vente du groupe. Dans un communiqué il a précisé que les ventes perdues à cause du confinement s'élèvent à environ 650 millions de livres par mois. 

Contre la tendance, le titre Europcar Mobility a perdu 1,42%, sanctionné par la baisse de recommandation de Morgan Stanley.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés