Les cycliques mènent la danse en Europe (débriefing actions européennes)

©REUTERS

Les marchés européens ont largement effacé leurs pertes de la semaine dernière. Parmi les plus fortes hausses, ArcelorMittal a annoncé la cession de ses activités aux États-Unis.

Les principaux indices actions en Europe ont vivement rebondi ce lundi, à l'instar des places asiatiques et américaines. "Les investisseurs [ont] accueilli avec satisfaction les dernières données encourageantes en provenance de Chine. Le rallye des actions sera probablement de courte durée, car les investisseurs seront confrontés à plus d'incertitude et de volatilité en raison du programme chargé de cette semaine", a toutefois prévenu Pierre Veyret chez ActivTrades.

Le DAX allemand a progressé de 3,22%, le CAC 40 de 2,40% et le Footsie britannique de 1,46%. L'indice paneuropéen Stoxx Europe 600 a gagné 2,33%.

Le titre Diageo a bondi de 6,09% à la Bourse de Londres. Le groupe britannique de spiritueux a fait état d'un démarrage solide pour son exercice fiscal 2020-2021 entamé en juillet, grâce notamment à une reprise plus forte que prévu aux États-Unis. Il a toutefois prévenu que la demande pourrait être pénalisée en Europe, où les nouvelles mesures de restrictions se multiplient face au bond des nouvelles infections, et en Chine, où le retour des grands banquets, autrefois un pilier de la consommation chinoise de spiritueux, peine à se matérialiser.

ArcelorMittal a pris de son côté 10,92% après avoir confirmé la vente de ses activités américaines avec Cleveland-Cliffs Inc, le plus grand producteur américain de pellets de minerai de fer, pour 1,4 milliard de dollars. Le groupe américain va acquérir 100% d'ArcelorMittal USA par le biais d'une transaction pour un tiers en numéraire, et deux tiers en actions.

L'action Soitec a perdu 1,14%. Le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a annoncé le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions ordinaires nouvelles ou existantes ("Océanes") venant à échéance le 1er octobre 2025 pour un montant de 325 millions d'euros.

Siemens Energy a débarqué à la Bourse de Francfort mais les investisseurs n'étaient pas au rendez-vous. L'action a lâché 3,81% pour sa toute première séance.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés