Les entreprises les plus "vertes" se distinguent en Bourse

Le CDP souligne l'initiative du fabricant danois de jouets Lego qui a mis au point des éléments de plastique végétal à base de canne à sucre. ©LEGO

Le CDP étudie l'impact des principales entreprises mondiales cotées en Bourse sur le changement climatique.

Apple , L'Oréal et Mitsubishi Electric font partie des 120 multinationales ayant obtenu les meilleures notes dans un classement qui mesure les efforts des entreprises pour lutter contre le changement climatique. Nombre d'entreprises disent avoir intensifié leurs efforts en la matière depuis la signature par près de 200 pays de l'accord de Paris sur le climat en 2015, mais seulement 2% des 6.800 entreprises ayant transmis leurs données font partie de la "liste A" de l'indice CDP.

  • Le CDP, qui s'appelait auparavant Carbon Disclosure Project, est une organisation à but non lucratif basé à Londres. Il cherche à étudier l'impact des principales entreprises mondiales cotées en Bourse sur le changement climatique.

Parmi ces entreprises figurent également Johnson & Johnson , Nestlé , China Mobile et Microsoft . On retrouve aussi Bouygues , Carrefour , Danone , EDF , Kering , PSA , Saint-Gobain ou encore Schneider Electric . Parmi les efforts mis en oeuvre par les entreprises de la liste A, le CDP souligne l'initiative du fabricant danois de jouets Lego qui a mis au point des éléments de plastique végétal à base de canne à sucre. Le groupe sud-coréen d'électronique LG Display a lui développé et investi entre 2013 et 2017 dans plus de 150 technologies destinées à réduire la consommation d'eau, note encore le CDP.

  • Retrouvez la "Liste A" de CDP ici

Selon le CDP, ses données montrent que les actions des bons élèves de son indice ont tendance à surperformer sur les marchés boursiers. Les entreprises font face à une pression accrue des actionnaires pour qu'elles prennent en compte le changement climatique.

Selon le CDP, l'indice STOXX Global Climate Leaders qui s'appuie sur la liste A a surperformé de 5,4% par an l'indice STOXX Global 1800 des grandes entreprises entre décembre 2011 et juillet 2018.

L'ONG demande aux entreprises de divulguer leurs résultats en matière de changement climatique et mène parallèlement une enquête pour évaluer leurs efforts en termes de limitation de la consommation d'eau et de protection des forêts. Le CDP, dont la publication du rapport coïncide avec le début du Forum économique mondial de Davos, s'est engagé à dévoiler aussi à l'avenir le classement des mauvais élèves.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect