Les investisseurs continuent à espérer (débriefing actions européennes)

La Bourse de Francfort. ©Bloomberg

Les marchés européens ont enregistré une nouvelle hausse, dans l'espoir d'un apaisement des tensions commerciales internationales et d'un soutien des banques centrales. Le secteur auto a été recherché.

La tendance positive se maintient sur les marchés boursiers européens. Les investisseurs semblent croire dur comme fer à une issue pacifique dans le litige commercial qui oppose les Etats-Unis et la Chine, malgré les récents propos du président américain évoquant de nouveaux tarifs douaniers si le président chinois Xi Jinping ne consentait pas à faire des progrès lors du sommet du G20 à Osaka les 28 et 29 juin.

"Il semble que nous devions attendre la fin du mois pour savoir quelle sera la prochaine étape (dans la guerre commerciale USA-Chine,ndlr)", estime David Madden, analyste chez CMC Markets, cité par l'agence Reuters. "Dans ce laps de temps, si rien n’est annoncé, les actions pourraient continuer à grimper."

"Les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles"

Les investisseurs sont également dans l'attente de nouveaux gestes des banques centrales en réaction au ralentissement de la croissance. "Nous sommes dans une situation où les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles. Les marchés actions comptent sur une politique monétaire souple", analyse Silvia Dall’Angelo, senior economist chez Hermes Investment Management, également citée par Reuters. "Mais ils prennent aussi Trump au mot, donc je m’attends à davantage de volatilité à l’avenir."

Dans ce contexte combinant espoirs et prudence, les indices boursiers européens ont progressé. Le Cac 40  a gagné 0,48%. Le FTSE 100  a grimpé de 0,31%. Le Dax   a avancé davantage, prenant 0,92%, grâce à un effet de rattrapage de la séance positive de lundi, jour où la Bourse de Francfort était restée fermée à l'occasion de la Pentecôte.

Matières premières et auto en tête

Comme la veille, les valeurs liées aux matières premières et celles du secteur automobile, sensibles aux tarifs applicables aux échanges commerciaux internationaux, ont été recherchées. Côté matières premières, notons les montées de Voestalpine  (+3%), Aurubis  (+3,80%), ArcelorMittal  (+6,59%) ou encore Imerys  (+4,47%). Côté auto, les équipementiers Continental   (+3,14%), Michelin   (+2,57%) et Valeo  (+2,49%) se sont distingués, comme les constructeurs Renault  (+1,16%) et Volkswagen  (+1,3%), entre autres.

En Bourse de Copenhague, Novo Nordisk  (+5,22%) a bondi après des résultats décevants d'un essai clinique de son concurrent Eli Lilly. Le malheur des uns...

Publicité
Publicité

Echo Connect