Les investisseurs retrouvent le sourire (débriefing actions européennes)

©REUTERS

Les marchés européens ont tous clôturé en nette hausse ce lundi, portés par les espoirs de nouveaux stimuli économiques. Les valeurs cycliques ont été fortement plébiscitées. À Paris, Air France a profité d'un changement de recommandation.

Le verre est de nouveau à moitié plein pour les marchés financiers. La perspective de nouvelles mesures de soutien en Chine et aux États-Unis - voire en Allemagne - rassure quelque peu les investisseurs. La Banque populaire de Chine (BPC) a présenté le week-end dernier une réforme du mécanisme de fixation de son taux de crédit de référence, avec pour objectif affiché de faire baisser les coûts de financement des entreprises.

De son côté, le gouvernement américain a décidé de prolonger de 90 jours les exemptions accordées au géant chinois des télécoms Huawei pour se fournir en composants américains. À cela s'ajoute la probabilité que la Réserve fédérale annonce une nouvelle baisse de taux le mois prochain. "Les espoirs de mesures de stimulus de plusieurs pays de la planète contribuent à dynamiser l'humeur des marchés", résume Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Le CAC 40 a progressé de 1,34%, le Dax allemand de 1,32% et le Footsie britannique de 1,02%. L'indice paneuropéen Stoxx 600 a, pour sa part, grimpé de 1,14%, porté par les valeurs cycliques comme les ressources de base (+2,23%), le secteur pétrolier (+2,12%) et l'automobile (+1,40%).

Le titre BASF a pris 1,97% à la Bourse de Francfort. Dans un entretien accordé au journal Handelsblatt, son CEO Martin Brudermüller a annoncé sa volonté d'augmenter le dividende de l'entreprise chimique malgré le recul de ses résultats financiers. Rappelons que le bénéfice opérationnel de BASF, hors éléments exceptionnels, a dégringolé de 47% au deuxième trimestre.

La saga Osram continue

Osram Licht a lâché 1,28%. Le syndicat IG Metall a réaffirmé son rejet du projet de rachat du spécialiste allemand de l'éclairage par le fabricant autrichien de capteurs AMS (+3,45%). "Pour IG Metall, la stratégie à l'appui de l'offre d'AMS n'est toujours pas convaincante. Sur la base des données mises à notre disposition à ce jour, IG Metall continue de s'opposer résolument à une reprise d'Osram par AMS", a dit une porte-parole du syndicat.

À Paris, l'action Air France-KLM a bondi de 2,70% grâce à un changement de recommandation. Citigroup a relevé sa note à "acheter", estimant que la compagnie aérienne entre dans une période de croissance de ses marges que le groupe n'a pas encore connu dans son histoire.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect