Les résultats dépassent les attentes... sauf en bourse

Le brasseur danois Carlsberg doit publier ses résultats trimestriels ce mercredi. ©REUTERS

Les résultats trimestriels en Europe sont meilleurs que prévu, mais sans effet sur les cours des actions. Le marché intègre déjà les bonnes nouvelles.

Les affaires des entreprises européennes se sont améliorées au troisième trimestre, mais ça ne surprend pas les investisseurs. C'est ce qui ressort d'un premier bilan de la saison des résultats en cours, réalisé par Morgan Stanley. Parmi les entreprises qui ont déjà dévoilé leurs chiffres trimestriels, près de six sociétés sur dix ont publié un résultat par action qui dépasse d'au moins 5% l'estimation moyenne des analystes financiers, indique la banque d'affaires dans une note publiée lundi. A peine 13% des entreprises ont manqué les prévisions de bénéfices des analystes.

"Si la tendance se maintient, cela représenterait le plus large dépassement des prévisions depuis 2007", précise Morgan Stanley, qui s'attend toutefois à voir la proportion de bonnes surprises se tasser un peu au fil du reste de la saison des résultats.

"La baisse attendue de 30% sur un an serait une amélioration sensible par rapport à la contraction de 61% du deuxième trimestre."
Morgan Stanley

Les ventes aussi surprennent agréablement, mais dans une moindre proportion que les bénéfices, ce qui suggère une amélioration des marges plus grande qu'escompté. Morgan Stanley constate encore une tendance assez forte à voir les grandes capitalisations dégager des chiffres d'affaires meilleurs que prévu, tandis que le bilan des petites et moyennes capitalisations est plus contrasté à ce point de vue.

Déceptions sanctionnées

Au lieu de parler de chiffres meilleurs que prévu, il conviendrait d'évoquer des données moins mauvaises qu'attendu. Car au regard des bénéfices du troisième trimestre 2019, les entreprises européennes sont bien parties pour dégager des résultats en baisse d'environ 30%. Mais Morgan Stanley veut voir le côté positif: ce serait "une amélioration sensible par rapport à la contraction de 61% du deuxième trimestre".

+0,4%
Faible réaction boursière
En cas de dépassement des prévisions de chiffre d'affaires trimestriel, le cours de bourse de l'entreprise monte d'à peine 0,4% en moyenne le jour de l'annonce, selon Morgan Stanley.

Mais ces bons résultats ne se transforment pas en hausse boursière. En moyenne, quand les ventes dépassent les attentes, les actions montent d'à peine 0,4% le jour de la publication des résultats, tandis que les déceptions sont sanctionnées par un recul de 1,6%.

Morgan Stanley a dressé une liste d'entreprises qu'elle s'attend à voir dépasser les prévisions bénéficiaires au troisième trimestre. On y trouve notamment le brasseur Carlsberg , qui dévoile ses chiffres ce mercredi, ainsi que le groupe pharmaceutique Sanofi , qui publie ses données jeudi, le groupe de communication WPP (résultats également attendus jeudi), le cimentier HeidelbergCement (données trimestrielles prévues le 5 novembre), ou encore le distributeur Sainsbury (5 novembre également). Reste à voir si le marché n'intègre pas déjà aussi une surperformance de ces sociétés dans les cours actuels.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés