Les services financiers et les pharma en hausse (Débriefing actions européennes)

©Bloomberg

Les valeurs du secteur des services financiers se distinguent, comme les valeurs pharmaceutiques. Astrazeneca mène la hausse du secteur.

Les Bourses européennes sont parvenues à terminer en hausse, n'ayant pratiquement pas réagi aux indices PMI manufacturiers pourtant peu encourageants parus dans la matinée, tandis que Wall Street est resté fermé ce lundi en raison du Labor Day, jour férié aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,15%. À Francfort, le Dax avance de 0,12% et à Londres, le FTSE progresse de 1,04%, dopé par les valeurs exportatrices qui bénéficient de la baisse du sterling.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,30%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,32% et le Stoxx 600 0,32%.

L'activité du secteur manufacturier de la zone euro s'est encore contractée en août, pour le septième mois consécutif, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle d'IHS Markit, qui devraient renforcer les anticipations d'un nouvel assouplissement de la politique de la Banque centrale européenne dès la semaine prochaine.

Parallèlement, le contentieux commercial sino-américain connaît de nouvelles péripéties, les deux pays ayant commencé dimanche matin à prélever de nouveaux droits de douane sur leurs importations mutuelles.

Mais les Bourses restent néanmoins orientées à la hausse et, de l'avis des analystes de Saxo Banque, "malgré la mise en place de nouveaux tarifs douaniers américains à l'égard de la Chine, le mois de septembre pourrait être une parenthèse enchantée pour la Bourse".

Une large majorité des indices sectoriels européens évoluent dans le vert.  Les meilleures performances de la séance reviennent au compartiment des services financiers (+0,94%) et au services aux collectivités (+0,67%). 

A l'opposé, le Stoxx des hautes technologies, l'un des plus sensibles à l'évolution des tensions commerciales, cède 0,61%. AMS recule de 2,98%, ASML Holding de 1,63% et TechnipFMC de 0,80%. 

Parmi les progressions remarquables, CGG prend 14,05% après avoir relevé ses objectifs financiers 2019.

RWE est parmi les plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600 avec un gain de 3,67%, Barclays ayant relevé sa note sur les valeurs européennes de services aux collectivités de "pondération neutre" à "surpondérer", soulignant leur nature défensive dans un contexte "d'escalade sensible de la guerre commerciale". L'intermédiaire, qui fait en outre de RWE sa valeur privilégiée, voit le secteur surperformer encore plus même s'il fait déjà mieux que l'ensemble du marché européen cette année, avec un gain de 13% contre 10% respectivement.

Les valeurs pharmaceutiques sont également en hausse.  AstraZeneca (+2,94%) mène les valeurs haussières grâce à de bons résultats cliniques de son médicament contre les maladies cardiaques Farxiga, souligne Deutsche Bank dans une note. GlaxoSmithKline progresse de 1,47%, Sanofi de 1,80%.

Le groupe immobilier allemand Aroundtown signe l'une des plus fortes baisses du Stoxx 600 (-3,22%).  TLG Immobilien AG a acquis presque 10% de son plus grand rival en Allemagne  en vue de créer l'une des plus grandes sociétés immobilières en Europe, qui pourrait en outre entrer dans le Dax, soulignent les analystes de JPMorgan. Grand City Properties, dont Aroundtown détient une participation, chute de 4,41%.

Parmi les autres baisses, Hammerson chute de 2,20%. Morgan Stanley a abaissé son objectif de cours à  230 pence contre 280 pence.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés