Les tweets de Trump sur la Chine bousculent New York

©AFP

La Bourse de New York a terminé en petite baisse lundi, limitant finalement les pertes après avoir été secouée plus fortement par le brusque durcissement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine suite à des menaces de Donald Trump.

La Bourse de New York a ouvert en net repli ce lundi, pénalisée comme les autres grands marchés boursiers mondiaux par le changement de ton inattendu de Donald Trump sur le sujet ultra-sensible du commerce entre les Etats-Unis et la Chine. Il a en effet menacé dimanche sur Twitter de relever dès vendredi les droits de douane sur plus de 200 milliards de produits chinois importés aux Etats-Unis. 

Le Dow Jones a lâché 0,25% à 26.438,48 points, le S&P 500 a reculé de 0,45% à 2.932,47 points et le Nasdaq a abandonné 0,50% à 8.123,29 points.

Le repli quasi général des actions a touché en premier lieu les grandes valeurs américaines exposées au marché chinois ou jugées plus sensibles à l’évolution des tensions commerciales. Boeing a cédé 1,29%, Apple a perdu 1,54% et Caterpillar a cédé 1,65%. 

Parmi les grands producteurs de semi-conducteurs qui réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires en Chine, Advanced Micro Devices a abandonné 2,83%, Micron Technology a lâché 2,77% et Intel a cédé 0,42%.

Publicité
Publicité

Echo Connect