Malgré des résultats record, l'action LVMH ne remonte pas au sommet

Avec une valeur boursière de 189 milliards d'euros, LVMH fait partie du TOP 40 des plus grosses sociétés au monde. ©Bloomberg

La chute de 40% des ventes de LVMH en août et en septembre à Hong Kong contraint les investisseurs à contenir leur enthousiasme. L'action a cependant terminé en hausse de 5,6%.

Ouf de soulagement ou regain d’enthousiasme ? Les investisseurs ont fort bien réagi à la publication, dans la soirée de jeudi, des résultats du groupe actifs dans les produits de luxe, LVMH . Cette réaction positive s’est confirmée lors de la " conference call " tenue par le groupe eudi après-midi. Il reste que malgré les nombreuses annonces favorables, le cours de l’action LVMH n’a pas réussi à retrouver son niveau record de 385,60 euros établi le 26 juillet dernier. En hausse de 5,6%, elle a clôturé la séance de ce jeudi à Paris à 376, 85euros.

Les investisseurs attendent-ils la fin du mouvement de contestation à Hong Kong ? On pourrait le penser. Au cours du 3e trimestre, il est vrai que les ventes se sont contractées de 25% dans l’ancienne colonie britannique. Certaines marques du groupe ont vu dans ce pays leur activité ralentie par la fermeture de points de vente, en raison des protestations, mais aussi par la raréfaction de clients chinois renonçant à se rendre à Hong Kong pour leurs achats.

Il est hors de question de considérer que Hong Kong ne redeviendra pas un centre d’affaires important dans les années à venir
Jean-Jacques Guiony
Directeur financier de LVMH

La situation n’est pas appelée à s’améliorer dans un délai assez rapproché. Lors de la " conference call ", le directeur financier Jean-Jacques Guiony a indiqué que les ventes  avaient carrément plongé de 40% en août et en septembre. " Et en raison des coûts fixes pratiqués à Hong Kong, la profitabilité du groupe est vouée à s’affaiblir ", affirme-t-il, précisant tout de même qu’"il est hors de question de considérer que Hong Kong ne redeviendra pas un centre d’affaires important dans les années à venir ".

Plus que l’ensemble de l’exercice 2017

Pour l’heure, il faut bien constater que la sous-performance enregistrée au niveau des ventes à Hong Kong a été plus que largement compensée par l’excellente tenue des autres marchés. +20% au Japon, +11% en Europe, +8% aux Etats-Unis et, malgré la déconvenue subie à Hong Kong, +12% en Asie (hors Japon). Au total , les ventes ont totalisé 13,3 milliards d'euros au 3e trimestre, en progression de 17% et de 11% en organique (hors acquisition et effets de changes). Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes se montent à 38,4 milliards d'euros. Soit plus que pour tout l'exercice 2017 !

Cette publication est " de nouveau supérieure aux attentes ", ont souligné les experts de Société générale, cités par l’AFP.

Par secteurs d'activité, la Mode et Maroquinerie - sa division-phare - totalise 5,44 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit une progression de 19% en organique. Louis Vuitton accomplit une performance remarquable dans tous ses métiers et dans toutes les régions", tandis que Christian Dior "réalise une progression remarquable. Cette publication est " de nouveau supérieure aux attentes ", ont souligné les experts de Société générale.

Dans le top 40 mondial

Depuis une longue série de trimestres, LVMH, qui a récemment acquis le site Boursier.com, Château du Galoupet ou co-acquis, avec Vivendi, la chaîne de TV dédiée à l'opéra Mezzo, nous a habitué à des annonces de résultats encourageant. Avec pour conséquence, que le groupe est devenu la première capitalisation boursière à la Bourse de Paris, suivi de L’Oréal (137,7 milliards d’euros). Avec une valeur boursière de 189,4 milliards d’euros, il compte parmi les 40 plus grosses capitalisations boursières au mode. 

Du côté des analystes suivis par Bloomberg, sur les 12 qui ont réagi aux annonces de LVMH, 6 suggèrent l’" achat " de cette valeur. Ils ont des objectifs de cours qui vont de 400 à 430 euros. Aucun analyste ne suggère de la "vendre".

LVMH se traite actuellement à 26 fois les bénéfices attendus pour cette année.  

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect