Marchés partagés en Europe (débriefing actions européennes)

©BELGAIMAGE

Les investisseurs sont restés indécis alors que les résultats trimestriels semblent bons mais sont souvent assortis de perspectives très prudentes. Les technos ont souffert à cause de Texas Instruments.

Les marchés européens ont fini sans tendance nette ce mercredi, les investisseurs ayant paru hésitants après l'annonce de résultats trimestriels d'entreprises relativement bons en général mais accompagnés de perspectives peu emballantes pour les prochains mois. En clôture, le CAC 40   a perdu 0,07%. Le Dax   a pris 0,34%. Le FTSE 100   a gagné 0,67%.

Les valeurs technologiques figurent en queue de peloton des variations sectorielles du jour en Europe, ce mercredi, à cause de mauvaises nouvelles venant de Texas Instruments . A Wall Street, l'action du fabricant de semi-conducteurs a nettement reculé en début de séance, après l'annonce de prévisions pour le trimestre en cours bien inférieures aux attentes. En cause: un ralentissement de la demande dû notamment aux tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Par ricochet, les valeurs européennes de la technologie sont en difficulté en Bourse: à Paris, STMicroelectronics  a perdu 2,84% et, à Francfort, Infineon  a cédé 0,82% et SAP  a reculé de 0,87%.

Heineken  a perdu 3,14%. Le groupe brassicole néerlandais a pourtant annoncé une hausse de 2,3% de ses volumes de bières vendus au troisième trimestre, à 64,2 millions d'hectolitres. Mais Heineken dit par ailleurs entrevoir une volatilité accrue sur plusieurs de ses marchés pour le reste de l'année. La croissance du résultats opérationnel a aussi légèrement déçu.

Peugeot  a progressé de 3,24%. Le constructeur automobile a vu son chiffre d'affaires grimper de 1% au troisième trimestre malgré une diminution de 5,9% des livraisons à l'échelle mondiale. Le groupe français est parvenu à augmenter ses parts de marché en Europe et a tiré profit de la vente de modèles plus lucratifs, tels que les SUV.

Carrefour  a avancé de 1,28% malgré une baisse de ses ventes au troisième trimestre. La direction a souligné sa confiance dans le succès de son plan de transformation stratégique.

Norsk Hydro  a bondi de 3,12%. Le groupe norvégien a annoncé des résultats supérieurs aux attentes malgré une perte de 1,26 milliards de couronnes norvégiennes (123,3 millions d'euros) au troisième trimestre, en raison d'une baisse du prix des matières premières ayant entraîné une diminution des prix de ses produits phares.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect