Meilleure semaine depuis avril à Wall Street

©AFP

Les marchés américains ont terminé en ordre dispersé ce vendredi, attendant toujours une fumée blanche du côté du décompte des votes de l'élection présidentielle.

La Bourse US a clôturé sans direction ce vendredi, alors que le dépouillement des bulletins de vote de l'élection présidentielle touchait à sa fin et que le taux de chômage a baissé plus que prévu. Le Dow Jones a perdu 0,24% à 28.323,40 points. Le Nasdaq a gagné 0,04% à 11.895,23 points. Le S&P 500 a cédé 0,03% à 3.509,44 points. Conservant la même dynamique que depuis le début de la semaine, la Bourse de New York s'était nettement appréciée jeudi, accueillant avec enthousiasme la possibilité d'une présidence du démocrate Joe Biden et d'un Sénat dominé par les républicains.

L'indicateur du jour s'est pour sa part montré meilleur que prévu: le taux de chômage a baissé aux Etats-Unis en octobre à 6,9%. Il est ainsi bien inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un taux de chômage à 7,7%. Les résultats d'entreprises du jour ont continué pour leur part à être affectés par la pandémie. Ainsi, Uber a perdu 1,1 milliard de dollars au troisième trimestre, marqué par une petite reprise de son activité de déplacements et un bond de celles de livraisons de repas. Son titre a pris 6,94%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés