New York optimiste avant les banques centrales

©REUTERS

Wall Street, tirée par la progression d'Apple, l'espoir de nouvelles mesures de soutien monétaire et d'un apaisement sur le front commercial, a terminé en hausse ce mercredi, le Dow Jones s'affichant dans le vert pour la sixième séance de suite.

La Bourse de New York a terminé la séance dans le vert mercredi, soutenue par l’espoir d’un répit dans la guerre commerciale sino-américaine et de nouvelles mesures de soutien monétaires de la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine (Fed).

Le Dow Jones a avancé de 0,85% à 27.137,04 points, le S&P 500 a pris 0,72% à 3.000,93 points et le Nasdaq a gagné 1,06% à 8.169,68 points.

Les indices étaient aussi aidés par la progression d’Apple (+3,18% à 223,59 dollars) au lendemain de la présentation de toute une série de produits, dont une nouvelle gamme d’iPhone, une nouvelle génération d’iPad et des précisions sur ses plateformes de jeux vidéos et de streaming.

General Motors , qui a décidé de rappeler près de 3,5 millions de voitures pour un problème de pompe vide affectant le freinage, a reculé de 0,30% à 39,46 dollars.

Le patron de Boeing a déclaré que le retour dans le ciel du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis six mois après deux accidents ayant fait 346 morts, pourrait être "graduel". Le titre a pris 3,70% à 382,94 dollars.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect