Publicité

New York plombée par le crash historique du WTI

©AFP

Les marchés américains ont terminé en forte baisse, pénalisés par la chute historique du baril new-yorkais.

Wall Street a clôturé en nette baisse lundi après que le baril de pétrole coté à New York pour livraison en mai a terminé pour la première fois sous les zéro dollar. Ce contrat expirant ce mardi à la clôture, ceux qui en détiennent doivent trouver des acheteurs physiques au plus vite. Mais comme les stocks ont déjà énormément gonflé aux Etats-Unis ces dernières semaines, ils ont été contraints de payer des gens pour trouver preneurs: le baril de WTI a terminé à -37,63 dollars, du jamais vu. Les pétrolières Exxon Mobil et Chevron ont reculé respectivement de 4,72% et 4,20%. Le Dow Jones a perdu 2,44% à 23.650,44 points. Le Nasdaq a cédé 1,03% à 8.560,73%. Le S&P 500 a lâché 1,79% à 2.823,16 points.

En dépit de l'effondrement du marché, Amazon a augmenté de 0,78% et Netflix de 3,44%, bénéficiant d'une demande supplémentaire, des millions de personnes restant chez elles à cause du coronavirus. En outre, Netflix publie ses résultats trimestriels ce mardi après la cloche. A l’inverse, Boeing a perdu 6,70%, Dow 5,66%, Walt Disney 4,15% et American Express 3,87%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés