New York se tasse face aux atermoiements du Sénat

©AFP

La Bourse de New York a abandonné une partie de ses gains en toute fin de séance ce mercredi, le Sénat américain tardant à adopter un plan de relance pour la première économie mondiale, durement frappée par la pandémie de coronavirus.

Wall Street a abandonné une partie de ses gains en fin de séance mercredi, le Sénat américain tardant à adopter un plan de relance pour la première économie mondiale. Le Dow Jones a gagné 2,39% à 21.200,55 points. Il s’agit pour l’indice de la deuxième séance de hausse consécutive, ce qui ne lui était plus arrivé depuis plus d’un mois. Il a notamment été porté par Boeing, dont le titre a flambé de plus de 24%, la plus forte hausse depuis l’entrée en Bourse de l’avionneur. Les investisseurs semblent persuadés que Boeing va être l’un des grands gagnants des mesures d’aide économique aux Etats-Unis. Le Nasdaq a, lui, reculé de 0,45% à 7.384,30 points, tandis que le S&P 500 a gagné 1,15% à 2.475,56 points.

Les indices, qui avaient évolué nettement dans le vert depuis le début de séance, se sont repliés juste avant la clôture alors que les discussions semblaient s’éterniser au Sénat sur le plan d’aides massives à l’économie américaine. Côté valeurs, United Technologies a pris 10,87%, Nike 9,24% et American Express 7,28%. A l’inverse, Walmart et Walgreens ont perdu 4,89% et 8,42%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés