Ocado plonge, Tullow Oil rebondit (Débriefing actions européennes)

©EPA

Ocado a signé le plus fort recul du Stoxx 600 après une émission obligataire. Tullow Oil tire le secteur pétrolier à la hausse.

Les bourses européennes ont terminé en fort recul, les marchés ayant accusé le coup de l'annonce par Donald Trump du retour de droits de douane sur les aciers brésilien et argentin. L'ouverture de ce nouveau front de tensions commerciales a occulté la publication d'indicateurs encourageants sur l'activité industrielle en Chine comme dans la zone euro.

À Paris, le CAC 40 a perdu 2% alors qu'il gagnait plus de 0,3% avant l'annonce de Donald Trump. À Francfort, le DAX a abandonné 1,95% et à Londres, le FTSE 100 a lâché 0,84%. L'indice FTSEurofirst 300 a perdu 1,56%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro a cédé 1,95% et le Stoxx 600 a reculé de 1,56% alors qu'il gagnait 0,64% en matinée.

Le secteur des ressources de base n'a pas échappé au recul général des marchés, mais il limite la casse avec une baisse de 0,33%, soit la moins mauvaise performance du Stoxx 600. Le compartiment pétrolier a lui perdu 0,81%.

Du côté des valeurs, le spécialiste britannique de la robotisation des entrepôts Ocado  a plongé de 7,4% après le lancement d'une émission obligataire de 500 millions de livres (585 millions d'euros). Il a signé la plus forte baisse du Stoxx 600.

RWE  a perdu 5,20%, et signé la plus forte baisse du DAX, alors que le courtier Kepler Cheuvreux estime que le nouveau gouvernement social-démocrate en Allemagne pourrait créer des conflits dans les termes de compensation pour la sortie du charbon. Son recul a pesé sur le secteur des collectivités  (-2,68%), plus forte baisse du Stoxx 600.

Le voyagiste TUI  a lâché 4,01% après que le courtier Bernstein a dégradé la note à "neutre" contre "surperformer", car il ne voit pas de raison pour que le titre grimpe au-delà de 14 euros à la Bourse de Francfort et de 1200 pence à la Bourse de Londres.

La compagnie aérienne Lufthansa  , qui pourrait voir Qatar Airways entrer dans son capital, a lâché 1,36%.

Parmi les hausses du jour, Tullow Oil  a rebondi de 3,63% après que le gouvernement ougandais a indiqué vouloir vendre sa participation dans la compagnie pétrolière à d'autres groupes privés, dont Total 

Bank of Ireland  a gagné 1,18% grâce au rèlevement de sa note de crédit par Standard & Poor's, qui estime que l'économie irlandaise devrait rester compétitive et attirer des investisseurs étrangers.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect