edito

Pas trop vite!

Chroniqueur, newsmanager

Un message aux banques centrales et aux marchés.

Pas trop vite! C’est le message que l’on peut envoyer aux banques centrales et aux États qui pourraient être tentés de retirer plus rapidement que prévu leur soutien à l’économie aux premiers signes d’embellie.

C’est le message également adressé aux marchés boursiers qui ont rebondi de manière quasiment euphorique depuis mars dernier. Non, nous ne sommes pas encore revenus à une situation "normale", même si effectivement la reprise progressive de l’activité constitue une excellente nouvelle. 

Mercredi, la banque centrale américaine a opté pour un statu quo monétaire alors que l’annonce du recul du taux de chômage à 13,3% en mai aux États-Unis avait été saluée vendredi comme une grande victoire par les marchés financiers (et par Donald Trump), signe que le plus dur est sans doute derrière nous. Porté par ces bons chiffres et par l’amorce du déconfinement à New York, le marché Nasdaq en a profité pour atteindre le cap historique des 10.000 points mardi.

Non, nous ne sommes pas encore revenus à une situation "normale".

La rapidité de cette remontée boursière a pris de court la plupart des professionnels de l’investissement. Car le décalage entre Main Street, l'économie réelle, et Wall Street s’agrandit de jour en jour. Ce serait un peu oublier, comme le rappelle l'OCDE, que l'économie mondiale connaît actuellement la plus grave récession depuis la Grande Dépression des années 1930. Même dans les pays où les mesures de confinement ont été relativement légères, les chiffres montrent clairement que les coûts économiques et sociaux de la pandémie seront très importants. 

En mars 2015, l’indice Nasdaq avait renoué avec les 5.000 points, un seuil qu'il n'avait plus franchi depuis mars 2000. Déjà à l‘époque, on s’interrogeait sur les valorisations des actions. Cinq ans plus tard, nous voilà à 10.000 points, avec les mêmes questions. Bien entendu, la comparaison avec la bulle spéculative de 2000 n'est pas entièrement appropriée. Contrairement à 2000, les leaders du marché que sont les valeurs Gafa sont de vraies "machines à cash". C'est une différence fondamentale. Dans le même temps, il est clair que beaucoup de bonnes nouvelles sont déjà incorporées dans les cours boursiers. La Federal Reserve prévoit de maintenir ses taux directeurs à leur niveau plancher jusqu'en 2022 au moins. Cela prouve bien la gravité de cette crise.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés