Pfizer et BioNTech chutent après l'annonce de Moderna

Pfizer et BioNTech ont souffert après l'annonce d'un vaccin concurrent de Moderna. ©AFP

L'annonce d'un essai prometteur du vaccin de Moderna a fait bondir le titre, mais a pesé sur les concurrents Pfizer et BioNTech. Les croisiéristes ont de nouveau bondi.

Les titres Pfizer et BioNTech ont chuté après l'annonce des essais prometteurs du vaccin de Moderna. Le groupe pharmaceutique américain a lâché 4% et le laboratoire allemand plus de 14% alors que Moderna s'est affiché en forte hausse sur les marchés américains.

"L'horizon économique à moyen terme paraît se dégager et pourrait amener des révisions positives."
Stephen Innes
Responsable de la stratégie chez Axicorp.

Mais les valeurs les plus matraquées durant la période de confinement ont plus profité de l'annonce du vaccin prometteur de Moderna. Les investisseurs se sont replongés dans des secteurs comme les bateaux de croisière, les compagnies aériennes et les casinos après que les données de Moderna ont suscité l’optimisme selon lequel davantage d’options de vaccins peuvent aider à rouvrir rapidement l’économie mondiale. La deuxième annonce positive sur les vaccins, après celle de Pfizer et BioNTech la semaine précédente, a porté des actions qui ont été parmi les moins performantes du marché. Le trio de grandes valeurs de croisière avait perdu entre 47% et 69% de leur valeur cette année avant la session de lundi. "L'horizon économique à moyen terme paraît se dégager et pourrait amener des révisions positives" a estimé Stephen Innes, responsable de la stratégie chez AxiCorp.

38%
de Baisse
Zoom Video a perdu beaucoup de sa valeur depuis la mi-octobre, en raison de la rotation sectorielle en faveur des valeurs liées au cycle économique.

En revanche, les titres qui avaient profité du confinement ont continué de reculer sous l'effet d'une rotation sectorielle en faveur des valeurs liées au cycle économique. Le site de conférence en ligne Zoom Video est descendu sous 400 dollars alors qu'à la mi-octobre, le titre valait plus de 620 dollars. Le site de vidéos en streaming Netflix a vu son cours passer de 545 dollars à la mi-octobre à 480 dollars.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés