Pire trimestre depuis 1987 pour le Dow

©Photo News

Le pessimisme a dominé à Wall Street ce mardi, le Dow chutant de plus de 23% sur le trimestre.

La Bourse de New York a clôturé en baisse mardi, la pandémie de coronavirus continuant à générer de profondes incertitudes sur les marchés. Le Dow Jones a perdu 1,84% à 21.917,16 points, chutant ainsi de 23,2 % au cours des trois premiers mois de l'année. Il s’agit de la pire performance jamais enregistrée au premier trimestre et de la plus forte baisse trimestrielle globale depuis le quatrième trimestre de 1987. De son côté, le Nasdaq a reculé de 0,95% à 7.700,10 points, tandis que le S&P 500 a cédé 1,60% à 2.584,59 points.

L’annonce de la Réserve fédérale américaine sur la mise en place d’un nouveau dispositif permettant à des banques centrales étrangères, notamment, d’avoir facilement accès à des dollars en échangeant “temporairement” leurs bons du Trésor américains contre des billets verts n’a pas suffi à calmer la nervosité ambiante.

Côté valeurs, Caterpillar s’est très bien comportée dans ce marché baissier, prenant 3,95%. Après son bond de 8% la veille, Johnson & Johnson est rentré dans le rang, reculant de 1,46%. Dernier de classe, American Express a cédé 5,16%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés